Un spot japonais de trois minutes a été diffusé la semaine dernière dans le cadre d’une campagne de sensibilisation intitulée « Le gouverneur est une femme enceinte ». Cette dernière a été créée pour appeler les hommes japonais à se retrousser les manches et à aider les femmes aux corvées ménagères. La vidéo a fait le tour du monde et a été applaudie par  un grand nombre d’internaute.

Pour arriver à leurs fins, trois gouverneurs de la préfecture du sud-est du Japon, dont Shunji Kono (52 ans), gouverneur de la préfecture de Miyazaki, se sont engagés à porter un gilet de sept kilos censé représenter le ventre d’une femme enceinte de sept mois. On les voit monter des escaliers, transporter les courses, faire le ménage, cuisiner…


« Je vois bien comme il est difficile de porter un enfant et de s’acquitter des tâches ménagères… Je pense qu’il faut que je sois beaucoup plus gentil », a affirmé Kono, ce père de trois enfants.

Il est à préciser que le Premier ministre, Shinzo Abe, a fait la promotion des femmes un des piliers de son programme destiné à revigorer l’économie. Une  « idée » semblable à celle avancée par le président de la République tunisienne, Béji Caïd Essebsi au cours de l’élection présidentielle en décembre 2014. Il avait promis de « veiller à garantir l’unité du pays, tout en rendant hommage aux martyrs et aux femmes pour leur sens patriotique », près de deux ans après, rien n’est fait… même pas un spot d’une minute (pas trois) où il vit ce que une femme tunisienne vit !

MBS