Lors d’une conférence de presse qui s’est tenue hier le mercredi 5 juillet 2017, le ministre du Développement, de l’Investissement et de la Coopération International Fadhel Abdelkedi a expliqué que la dernière augmentation des prix du carburant n’était qu’une rectification basée sur l’augmentation de la moyenne du prix du pétrole et la baisse du cours de celui-ci.

Le ministre a également fait savoir que les prix des carburants risquaient de subir une nouvelle augmentation d’ici la fin de l’année.

Un rappel des nouveux tarifs qui se détaillent comme suit :

  • L’essence sans-plomb a subi une augmentation de 100 millimes, il est passé à 1750 millimes/ Litre.
  • Le du Gasoil 50 a subi une augmentation de 90 millimes, il est passé à 1510 millimes/ Litre.
  • Le Gasoil a subi une augmentation de 90 millimes, il est passé à 1230 millimes/ Litre.

SBA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.