La photo elle est tombée dedans toute petite. Curieuse de tout elle aime immortaliser tout ce qui se présentr devant son objectif. Sa photographie tend à révéler l’infinité des phénomènes que la nature offre à ses yeux. Mariane Catzaras puisque c’est d’elle qu’ il s’agit, a toujours pris le temps de regarder les différents paysages. Depuis longtemps déjà, elle a développé une démarche propre à elle, à sa passion.

Capturer et partager l’instant qui surgit devant elle, il est parfois sombre et parfois lumineux. Les contrastes envahissent alors son objectif et elle aime, elle immortalise le moment. Elle a acquis cette capacité de regarder pour ensuite capturer cas présents de la nature, de l’architecture ou du portrait. Son style devient également naturellement impressionnant et éternellement arrosé de cette obscure clarté captivante.

Dans sa dernière expo, Mariane Catzaras photographie ses terres d’appartenance et d’exil à la fois. Ils réunissent lieux et lumière. Des oliviers, des fissures, les murs, les traces sur les rivages… Toute une identité entre douleur et bonheur au cœur d’un voyage ou on peut aussi s’identifier.

Pour ceux qui veulent se « nettoyer » leur yeux, la très belle exposition de l’artiste orne actuellement les murs du Movempik Gammarth.
Nadia Ayadi

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.