La matinée pluvieuse et froide du 10 janvier 2018, a été réchauffée par une émouvante visite dans les locaux du groupe Maghreb Média au siège de la revue Réalité. Des petits élèves passionnés nous ont rendu visite pour leur expliquer le métier de journaliste et répondre à leurs questions parfois très pertinentes. Les rôles ont été inversés pour une fois et ce sont eux qui ont posé les questions aux journalistes qui ont parlé de leur métier, de la déontologie et de l’information.


La maîtresse du collège René Descartes Lobna Idir a remarqué que certains de ses élèves étaient passionnés par le métier de journaliste, aimeraient savoir comment on le devient et comment se rédige un journal. Pour leur faire plaisir, il n’y a évidemment pas de meilleure façon de comprendre le fonctionnement des médias qu’en permettant à ses élèves de dialoguer avec quelqu’un dans la chaîne de fabrication d’un journal : journaliste de presse écrite ou en ligne, secrétaire de rédaction, correcteur, maquettiste, , photographe, administrateur…

Le temps où tout un immeuble sentait l’encre et le papier, tremblait au lancement des rotatives… ce temps est là est révolu. Heureusement ou malheureusement un journal aujourd’hui, c’est visiter un ensemble de bureaux où des gens très occupés disparaissent derrière leurs écrans d’ordinateurs et leurs piles de documentation. C’était le cas des journalistes, correcteurs, maquettistes et infographistes de Réalités en voyant tous ces enfants si curieux et si excités d »en savoir plus.

Sur le pas de la porte, Mounira, les avait accueillis en leur offrant son plus beau sourire et la visite guidée a commencé. Journalistes, correcteurs et maquettistes étaient à la disposition de tous les
élèves en effervescence. Le bureau du rédacteur en chef M. Faouzi Bouzaiene devint d’un coup une salle de classe. « Qu’est ce que cela vous fait d’être journaliste ? Questionna un élève ?
– Cela fait…mal… répondit le rédacteur en chef en souriant et en ajoutant très vite « Non je plaisante, j’aime beaucoup ce que je fais !».

Dans le bureau du Directeur de la publication, un autre élève posa la question de savoir comment on fait pour trouver les informations. « Pour donner des nouvelles, il faut les chercher, les vérifier, les analyser et ensuite les expliquer pour les transmettre au public » leur avait confié le directeur de la publication M. Taieb Zahar. En
répondant à une autre question: « Comment êtes vous devnu journaliste ? M. Taieb Zahar avait surpris en confiant : « Je ne suis pas journaliste à la base. Je suis pharmacien ! Pour devenir journaliste, il faut poursuivre des études en journalisme et il faut aimer le métier, aimer écrire, trouver la vérité… J’aime le métier, j’aime écrire et trouver la vérité. je me suis alors converti et j’ai appris à être journaliste. Avec un groupe d’amis nous avons créé notre journal Réalités… » avait affirmé M. Taieb Zahar devant l’attention curieuse des élèves. Le téléphone sonne ! Spontanément une élève décroche et le tend l’appareil à son professeur momentané comme pour attendre une
info, un scoop… M. Taieb Zahar sourit devant la petite journaliste en herbe qui demande « mais c’est vous le chef ?
« (Rires) Ici, on n’est pas comme dans l’administration. Les journalistes sont mes amis, je suis comme leur grand frère, leur conseiller… »

Nous étions ravis qu’ils soient venus nous voir sur le lieu du travail. Peut-être feront-ils ce métier plus tard ?
Les grands médias sont généralement très sollicités, débordés et souvent peu intéressés par ce genre de visites, les journalistes de Réalités étaient par contre très heureux et même disponibles pour un merveilleux moment.

A la fin de la visite et après avoir épuisé toute les questions possibles, il fallait que chacun reprenne son occupation initiale, les uns, retourner au collège et les autres reprendre leurs articles. Pourtant Arnauld, un garonnet à la bonne bouille si sympa avait encore une question à poser à M. Taieb Zahar qui répondit qu’à présent le temps était pour aller vers une table de petites douceurs, jus de fruits et chocolats…
« S’il vous plait une autre question » insista Arnauld…
– D’accord répondit M. Taieb Zahar mais je te donne le choix, entre une question ou un gâteau au chocolat !
– Mais je ne peux pas choisir !!! répondit très sérieusement Arnauld devant l’éclat de rire de M. Taieb Zahar. »

La visite terminée, les enfants étaient si heureux et leur maîtresse avait promis de réaliser un journal du collège où cette visite sera à la Une. « N’est ce pas les enfants ?

Nadia Ayadi

Articles similaires