Une décision de limogeage du Gouverneur de la Banque Centrale de Tunisie Chedky Ayari vient de tomber comme un couperet en ce mercredi 7 février 2018, à l’heures où le pays est déjà sous le choc de l’inscription de la Tunisie par l’Union Européenne sur la liste noire des pays susceptibles d’être fortement exposés au blanchiment de capitaux et au financement du terrorisme.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.