« Mamma mia » n’est pas une pièce italienne mais bel et bien tunisienne de Jalel Ediine Saadi et Chakib Ghannmi. Cette production a séduit plus d’un en janvier dernier. Le théâtre municipal de Tunis avait affiché complet et c’est tant mieux, c’était pour la bonne cause. En effet, ce spectacle s’inscrit dans le cadre d’une coopération bilatérale entre la société civile et le secteur privé au service du secteur public. Un mariage entre « Le Lions Club Carthage Sophonisbe » et « Thakafia Production ».
Une véritable comédie critique qui se veut un miroir de la réalité tunisienne à travers deux générations, celles de « Ahlem » et son fils « Nidhal ». Un prénom qui n’est pas fortuit
Un face à face très drôle entre une vieille maman très attachée aux us et coutumes et un jeune homme impulsif.
Les gains de cet événement culturel avait agit au profit de l’école de campagne Bir Ben Chérifa dans le Gouvernorat du Kef».
Une action qui vise via une activité culturelle à promouvoir d’une part, les enfants défavorisés dans les régions rurales pour une vie digne et d’autre part, améliorer le secteur de l’éducation dans le pays.
La comédie « Mamma mia » continuera sa tournée durant le mois de mars prochain toujours en faveur des régions.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.