Son Excellence Lorenzo Fanara, le nouvel ambassadeur d’Italie à Tunis, a assisté à la manifestation « Camaïeux Bleus » qui s’est déroulée, ce samedi 14 avril 2018, au Port de Pêche de Mahdia dans le cadre de l’événement international Blue Connection©, pour la sensibilisation à l’autisme.
Dans cette première visite officielle depuis sa nomination, il était accompagné de sa femme et de ses enfants, qui ont immédiatement atteint l’espace aménagé avec les jeux expressément créés pour cette occasion, tous en DIY, le bricolage qui donne une seconde vie aux objets en les recyclant.


Ces Jeux d’Antan ont une double valeur à savoir ludique et thérapeutique. En particulier, le Gig-Horse©, un instrument qui intègre les I.A.A., les interventions assistées avec l’animal, communément définies comme Pet Therapy. Ces jeux connus au passé ont une forte valeur émotionnelle, surtout dans une société où le virtuel a envahit la réalité, pas toujours positivement.

L’ambassadeur Lorenzo Fanara a montré un fort intérêt aux activités sportives et sociales de l’association Centre Hippique Mahdia, qui est à la base de ce projet international Blue Connection©, dont l’adhésion de plusieurs participants italiens et d’autres Pays qui continuent à proposer, en même temps, plusieurs manifestations diverses pour le contenu, mais toutes unies par le même but.

Un véritabale succès public amplifié par les médias et le partage massif sur les réseaux sociaux. À ce propos, l’Ambassadeur italien à loué l’engagement de la Jeune Chambre Internationale de Mahdia dans ces manifestations mahdoises de Blue Connection©, car il ne faut pas non plus oublier la mise en œuvre de l’éclairage, en lumière bleu, de  » Skifa El Kahla « . Ce monument du Xème siècle fait partie du patrimoine archéologique et culturel de cette ville à vocation touristique, mais qui a vu un fort témoignage de la société civile au sujet du TSA, les troubles du spectre de l’autisme.

Son Excellence, toujours disponible et affable, a pris part activement avec joie et enthousiasme à cette après-midi animé aussi par l’artiste tunisien Mohamed Akram Khouja, propriétaire de Galerie Ali Khouja, qui a dirigé un atelier de « street art ».
Les images picturales, en thème marin, ont été entièrement réalisées dans les nuances infinies de bleu, la couleur symbolique de l’autisme, grâce à la contribution des adultes et des enfants qui se sont amusé avec les pinceaux et la peinture mis à leur disposition.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.