Face aux tarifs de plus en plus élevés de la STEG, le vol d’électricité est aussi de plus en plus fréquent et risque de devenir un phénomène social.
Une lectrice habitant l’avenue Hédi Nouira à Ennasr 2, nous a confié en cette matinée du 27 mai 2018, qu’elle avait découvert par hasard qu’elle alimentait en électricité l’appartement du syndic où habitaient normalement les deux gardiens. Ces derniers ont sous loué le local et passaient leur nuits sous les escaliers de l’immeuble qui devenaient un abri de fortune. L’argent attribué aux factures de la STEG était dépensé pour leur propre compte, jusqu’au jour où une coupure d’électricité faute de paiement eut lieu dans le local loué illégalement. Leurs « locataire » n’étant pas au courant, les deux gardiens pris au dépourvu eurent recours à la ruse pour solutionner ce problème.
Ils trafiquèrent alors le compteur de la voisine la plus discrète et se sont raccordés, sans scrupule, à son compteur. Pour ces individus, la voisine est bien assez riche pour payer leur facture de la STEG et que c’était sans doute à elle de payer la consommation pour mieux profiter du budget alloué à cet effet.
La victime prit une photo des dégâts et se précipita au premier poste de police pour le constat. L’un des gardiens a été arrêté et l’autre prit la fuite. Une action en justice a été entamée.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.