Par notre correspondant Lakhdar Souid

Ommi A, que toute la population de Gafsa connait bien et respecte infiniment a atteint 92 ans. Toujours alerte et dynamique, jusqu’au second jour de l’Aïd, lorsqu’elle a décidé de se rendre chez sa fille en taxi collectif. Alors qu’elle descendait du véhicule, la vieille dame eut la surprise de constater la présence d’un chenapan, apparemment éméché, coller à ses trousses et elle eut la mauvaise idée de lui demander si elle était bien sur la bonne voie de l’adresse. le voyou profita de la crédulité sénile de la bonne dame et il n’hésita pas à la conduire dans un oued, loin des regards. Il se jeta alors sur sa proie faible et vulnérable en la violant sauvagement en lui causant de graves dégâts corporels. Après avoir assouvi s aues désirs abominables, il quitta le théâtre de son crime. La vielle victime demeura abandonnée dans un état piteux.
Plus tard, des passants découvirent l’horrible scène, dans un tollé de stupéfaction et d’indignation.
A l’hopital Houcine Bouzaiene à Gafsa, le corps médical en pleurs ont tenté de réparer certains dommages corporels subis par la victime. Les médecins ont procédé à une longue opération chirurgicale, en posant plusieurs points de suture dans la région de ses parties génitales. La victime est encore hospitalisée et le criminel court toujours.
A bout d’indignation, la population réclame la tète du violeur, avec exécution sur la place publique.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.