Depuis 2016, l’Ambassade d’Italie à Tunis abrite dans sa cour un « Jardin des Justes ». Chaque arbre planté y est dédié à ceux qui ont défendu des valeurs d’humanité, de paix et de solidarité en tout lieu et à tout moment.
Ce jardin rempli de mémoire et d’émotion a accueilli en cette après midi du 25 juin un nouvel arbre dédié à la mémoire de Mohamed Abid, un citoyen tunisien. Ce dernier avait sacrifié sa vie en 2003 pour sauver une femme et deux enfants italiens en difficulté en mer au large d’Agrigente. Il avait laissé trois orphelins.

Le 31 décembre de la même année, l’ancien Président de la République, Carlo Azeglio Ciampi, lui décerna à posteriori la Médaille d’Or Civile de Bravoure. Une belle cérémonie d’hommage à Mohamed Abid eut lieu dans le carré des justes au cœur du jardin vert de l’ambassade d’Italie à Tunis en présence de des enfants Larbi Salvatore, Valeria et Nadhir. A l’époque de la disparition de leur père, ils avaient successivement 6, 8 et 9 ans.

« Il est important de valoriser les histoires positives et récompenser ceux qui, à travers des actes de courage et d’humanité, alimentent le lien historique entre la communauté italienne et la communauté tunisienne. Pour cette raison, j’ai décidé de dédier un prix à la mémoire de Mohamed Abid » avait affirmé avec beaucoup d’émotion l’ambassadeur d’Italie à Tunis Lorenzo Fanara.


Le prix a été remis à Gabriella Incisa di Camerana, directrice du Centre Hippique de Mahdia, une association à but non lucratif qui promeut des initiatives d’inclusion sociale et de sensibilisation à l’autisme, à travers la « zoothérapie ». Les larmes aux yeux Gabriela qui était venue pour une semaine en Tunisie mais qui y est encore depuis 26 ans pour la bonne cause, n’a pas pu empêcher ses larmes d’amour pour le pays.

Un groupe de musiciens de l’Orchestre de l’ « Ente Luglio Musicale Trapanese » avait magistralement égayé l’évènement avant de se produire pour deux rendez-vous dans le cadre de la Semaine de l’Opéra italien en Tunisie. Un prix est désormais installé pour les actes d’humanité et de courage qui ne pourra que renforcer les liens solides entre la Tunisie et l’Italie.
Nadia Ayadi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.