Olivier Poivre d’Arvor persiste et signe dans son parcours d’ambassadeur de terrain partout en Tunisie. On le retrouve également entre autres dans les plus importants événements culturels. ¨Parmi eux les festivals d’été. Sa dernière soirée a été une autre découverte qui s’est encore plus fortifiée depuis les années 2000 lors du spectacle d’Aminia Fakhet à Carthage où il était présent. Plusieurs années plus tard, Il n’a pas hésité à aller la revoir chanter dernièrement dans le cadre du festival international de Nabeul où il a partagé une « grande joyeuse émotion » avec le public… ». Il confie : « je me souviens très bien d’une nuit magnifique au festival de Carthage au début des années 2000 et de ma découverte de cette extraordinaire artiste. Étonnante d’énergie sur scène, comme alors, Amina a toujours cette voix d’or qui fait d’elle une des grandes chanteuses du monde arabe…J’aime cette folle liberté dont Amina Fakhet est dépensière et dont elle use, sans vergogne, pour dire son humaine vérité en chantant. »

Nadia Ayadi

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.