Sahar Charrad est libanaise et princesse par sa grand mère iranienne. Elle est connue pour son militantisme dans le monde en faveur d’actions humanitaires. Elle a un amour passionné pour la Tunisie et en particulier pour les petits tunisiens défavorisés. Nous avons eu l’occasion de lui faire un entretien pour en savoir plus sur cette femme au grand cœur. Entretien

Vous êtes libanaise mais votre époux est tunisien. Comment vous vous êtes rencontrés ?

Effectivement je suis l’épouse de Samy Charrad, fils de l’ex cardiologue du grand leader Habib Bourguiba. Samy et moi étions amis sur facebook sans se connaitre dans la vie. Un jour, on s’est rencontrés en Tunisie par pur hasard dans l’hôtel où je séjournais. On s’est juste salués en échangeant nos cartes de visites. Six mois après, il m’avait appelé pour me demander en Mariage. Je lui ai tout simplement répondu « oui ». Deux semaines après, nous nous sommes mariés.

Vous aimez passionnément la Tunisie. Est-ce parce que votre mari est tunisien ?

Au Moment de la révolution du Jasmin en Tunisie, je ne connaissais pas encore mon époux. Il était juste sur ma page facebook. J’aimais déjà la Tunisie et j’ai aidé ce pays que je chérissais dans la discrétion. N’oublions pas que nous avons Une grande histoire commune entre le Liban et La Tunisie. La Princesse Elyssa de Tyr est issue de ma région.

Vous êtes connue pour militer pour la paix et la réconciliation dans le monde et en particulier en Tunisie. D’après vous comment peut-on y
arriver ?

Tout d’abord par un héritage parental, mon père et ma mère m’avaient inculquée une éducation ferme mais ouverte en même temps envers l’autre, que tout l’argent du monde ne peut durer. Nous sommes nés nus et on partira nus et que la vie sur terre n’est pas éternelle.
Mon éducation a fait que j’ai eu la fibre du militantisme envers le plus pauvre. J’ai aussi toujours milité pour la paix la réconciliation. Depuis 30 ans déjà je suis présidente de mon association où mes actions étaient envers les enfants démunis. Je suis une femme qui aime être proche du peuple.

Vous êtes ambassadrice de l’Association de Solidarité En Milieu Scolaire « Je T’Aime » Pourriez-vous nous présenter cette association ?

Il s’agit d’ une association tunisienne à but non lucratif. Elle vise à promouvoir la réalité sociale des élèves pauvres. La collaboration est axée également entre les élèves et leurs collègues aux besoins particuliers. L’association intervient dans la découverte des compétences scolaires et encourage à valoriser les talents. M. Ftouh Hafdallah en est le Président.

Nous croyons savoir que vous aviez eu le soutien de plusieurs organismes. Pouvez-vous nous en dire plus ?

Exact. J’ai reçu des soutiens de la part de nobles personnes qui ne veulent surtout pas être nommés et c’est fort honorable pour eux. Je ne peux qu’affirmer qu’il s’agit de français et de deux tunisiens qui vivent à l’étranger. Dans ce contexte, je n’oublie pas par contre
de remercier une tunisienne formidable que je peux nommer. Il s’agit de Sabrine Chaouch Une Merveilleuse artiste entourées de ses si belles œuvres. Sabrine est une personne qui aide beaucoup l’association. Mes sincères salutations à sa Maman Melika.

Est-ce que votre époux Samy Charad vous encourage dans vos actions humanitaires dans le monde ?

J’ai eu la chance d’épouser M. Charrad. Quand on est élevé par une reine on traitre sa femme comme une princesse. Vous avez donc la réponse à votre question. Respect à ma belle famille que j’aime beaucoup.

Dans vos actions humanitaires, vous avez une sensibilité particulière envers les enfants… Pourquoi ?

Je suis une mère et mes enfants ont eu La Chance d’avoir eu tout le confort possible. Pourquoi ne pas aider les enfants démunis qui n’ont pas eu cette chance ? C’est injuste car les enfants ne peuvent choisir leurs parents pauvres ou riches ni décider leurs naissances.

Nous croyons savoir que déjà un événement sera organisé en Tunisie en faveur des enfants désœuvrés.
Pourrions-nous en savoir plus sur la programmation de l’événement ?

En effet, le 29 septembre prochain à l’hôtel El Mouradi Gammarth, se produira le premier gala au profit de l’association de solidarité en milieu scolaire « Jetaime.tn »

Pourrions-nous en savoir plus sur le programme de ce gala ?

Il s’agit d’une soirée bien évidemment caritative et exceptionnelle avec au Programme, cocktail, dîner Gala et tombola au profit des Enfants démunis.

Quel est le prix des places pour assister à ce gala pour la bonne cause ?

Le prix des Places est de 180 Dinars (60 € ) par personne gala compris.
Le Prix de la participation sera versée directement dans le compte de L’association de solidarité En milieu scolaire Je T’aime
IBAN :TN59 03 101 041 0101 111886 51
Le paiement confirme la réservation.

Quel serait votre message final ?

Nous sommes tous responsables de ne pas faire un minimum pour tous les enfants dans le besoin et leur parcours dans le chemin du savoir. L’éducation est le fer de lance de la génération future. Je relance mon appel aux tunisiens qui moyens d’aider les enfants démunis. Ils ont besoin de nous tous.
Mon message final se reposera sur la réconciliation qui est l’arme la plus douce mais la plus forte pour une paix solide et le pardon. Je souhaite un meilleur avenir à la nouvelle génération. Vive La Tunisie et ses patriotes et que le jasmin tunisien retrouve son vrai parfum et véritables valeurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.