PAR LAKHDAR SOUID

En convolant en justes noces, dans l’anonymat et la discrétion, Am Tahar, aujourd’hui âgé de 102 ans a lancé un pied de nez et pris de court toute la population d’Elguettar, sa ville natale dans le gouvernorat de Gafsa. Anthropologue, sociologue et gériatre réunis, sont appelés à se pencher sur ce cas d’école insolite et peu commun.
En effet, Am Tahar, né en 1916 à Elguettar, au pied de la montagne Orbata, en pleine période de la première guerre mondiale.
Vaillant et courageux, il a surfé sur les époques, traversé les crises et les conflits internationaux, qui avaient décrété le sud tunisien, comme théâtre des batailles armés entre les alliés et l’Allemagne Nazi, il a traversé les crises, les guerres, les misères et en roulant sa bosse en effectuant de menus et précaires travaux. Il a ensuite intégré les rangs des mineurs, au sein de la compagnie des phosphates de Gafsa, alors appelée Sfax-Gafsa, sous les déluges des bombes et les détonations des canons. Il a été témoin de tout ce manège. A l’entendre narrer ces différentes époques, Am Tahar, semblait sortir directement d’entre les folios de Germinal d’Emile Zola. Son personnage ne manque ni d’envergure ni de vitalité d’Etienne Lantier et de Toussaint Maheu, principaux personnages du célèbre roman.

Sa carrière minière était florissante, ses activités de maitre boiseur, l’a conduit dans tous les fronts de taille et des recoupements, Au fond des galeries de M’dhilla, il a arpenté durant des années, les galeries tortueuses, parcouru les dédales labyrinthiques et poussiéreuses pour gagner son pain et assurer de quoi faire vivre sa petite famille.

Pour Am Tahar, qui se la coule douce, à l’ombre d’une retraite dorée et bien méritée, Il s’était déjà marié sept fois, avant de couronner son palmarès matrimonial par ce 8ème mariage, avec une femme de 43 ans.
Il compte plusieurs dizaines d’enfants, petits enfants et arrières petits enfants.
Du haut de ses 102 ans, Am Tahar, suit de près tous les événements qui secouent le monde, il a son mot à dire, dans tout ce qui se passe et se dit dans son entourage.
Il est encore alerte, lucide et vigilant, Il jouit de toutes ses facultés mentales et maîtrise ses esprits, ses actes et ses paroles.

Par ce nouveau mariage hors norme, le marié à transgressé les lois nuptiales préétablies. Il a réussi également à briser les murs de glace et repousser les frontières d’une logique figée, d’un entendement léthargique et paralysant. Et c’est parti pour une huitième lune de miel ! « Elle n’est pas de trop, nous a confié Am Tahar, arborant un rictus large, jusqu’aux commissures. » Sacré Am Tahar qui confirme que l’âge n’était pas un état civil mais un état d’esprit. »

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.