La poterie de Sajnene dans le gouvernorat de Bizerte est aujourd’hui exposée chez les plus grands designers et dans les plus belles boutiques de Californie. « Les Américains en ont été séduits. Ils les ont adorées et même adoptées. Le bouche à oreille a fait un effet de trainée de poudre. » nous affirme Mondher El Ouaer qui s’est installé aux USA et que grâce à lui le produit a connu toute cette notoriété. Natif de la Marsa, Il avait quitté sa ville depuis quelques années pour de meilleurs jours à l’étranger. Dans sa valise à l’époque, Il y avait entre autres quelques « foutas » qu’il avait tenté de vendre une fois sur place. Dès le premier jour, il avait tout vendu. Peu à peu, l’idée germa en lui pour en faire un business.

D’autres produits ont suivis avec le même succès. De riches hommes d’affaires américains ont voulu être ses partenaires. Ce qui fut fait. Mondher El Ouaer devint le représentant digne des produits de son pays qu’il sillonne du nord au sud pour repartir après avoir fait le plein de Tapis, nattes, tissus de soie, poteries… Tout est vite raflé par les américains. Mais depuis l’été dernier, c’est la poterie de Sejnane qui devient vedette à travers notre compatriote qui en a fait sa promotion dans les lieux les plus chics de la Californie. « Cela cartonne et les commandes pleuvent… » confirme Mondher El Ouaer.

Hasard ou imprévu ? La poterie de Sejnane vient à peine d’être officiellement inscrite sur la liste du patrimoine culturel immatériel de l’Unesco. Mondher El Ouaer heureux d’avoir le premier introduit ce produit aux Etats Unis, affirme que cela est un pas très important pour la promotion du patrimoine tunisien et à la reconnaissance d’autres produits qui méritent d’être sous les projecteurs.

.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.