Mongia Yahia est une femme positive, remplie d’énergie artistique dans différents concepts depuis quelques temps. Rien n’est difficile pour cette jeune femme. Elle maîtrise tout ce qui touche à la culture, l’art du latino à Salsa en passant par le jazz ou en organisant des randonnées originales pour découvrir encore plus le pays.

Il y a aussi une certaine africanité bien particulière qui se dégage en elle malgré sa blondeur et son look européen. On a envie de dire qu’elle est là pour nous rappeller que les tunisiens sont un panaché culturel d’exception.

Plusieurs spectacles signés Mongia Yahia eurent lieu et à chaque fois c’est un véritable succès en Tunisie. Aujourd’hui, elle vient d’achever son dernier cru qui promet bien de surprises. Il « Il s’agit d’un nouveau show artistique musical, chantant et dansant. Elle affirme : « J’ai créé le concept en 2015, dans une nouvelle aventure passionnante. Bientôt un Nouveau « CafiChanta » avec des musiciens, chanteurs et danseurs. Ils sont tunisiens, congolais et guinéen. Il s’agit d’un voyage dans le monde! ».

A la question de savoir qui sont ces artistes, quand se produiront-ils et où ? Elle affirme que « la liste des artistes du spectacle « My Spectacle Cafi-Chanta 4 », se déroulera le 06 Novembre à Tunis à El Teatro-Mechtel.

Deux heures musicales bien remplies de 19h30 à 21h30. Une multitude d’artistes qui débordent de passion musicale, de danse et de traditions africaines. Une richesse artistique qui emportera sans aucun doute dans un univers magique où l’attention d’un public averti offrira certes une reconnaissance à ces jeunes artistes enveloppés de talent.

Une ouverture vers l’autre, vers la différence, vers l’essentiel… La scène feutrée d’El Théatro sera riche avec une mosaïque culturelle d’exception.

Il y aura le Trio Daly Triki, Anis Gharby et Lotfi Soua dans leur vibrations musicale, Aymen Atouani accompagné de sa guitare, violon, piano, Mehdi Chitla et Omar Mlayeh, deux chanteurs multi-instrumentiste, Ben Saitando, un chanteur congolais, Afrika Oumoja et ses danseurs traditionnels congolais, l’incontournable Mama Afrika et cerise sur le gâteau Abdoulaye Traore avec un spécial Djembe Guinéen. Belle soirée en perspective qui réchauffera le cœur et les esprits durant les premières soirées de décembre 2018.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.