Connaissez-vous Nebeur ? Pour ceux qui ne connaissent pas cette ville, Nebeur est une délégation du gouvernorat du Kef, classée 232e sur 264 délégations en Tunisie. Sa population est de 25897 avec le plus fort taux d’analphabétisme pour la tranche 10 ans et plus soit 36% avec le plus bas taux d’accès à internet soit 17.47% du gouvernorat du Kef. L’association Inara qui vise la où il faut a fait un travail colossal et culturell dans la région.
Dans le cadre de ses actions sociales et éducatives cette association lance son projet financé par la société britannique Helios Investment Partners dans la ville de Nebeur et ce, pour renforcer les infrastructures culturelles et éducatives.

L’action de lancement a consisté en la livraison de fournitures de dessin, de peinture et d’un lot d’instruments de musique au profit de la Maison de Jeunes dirigée par un dynamique Noureddine Jendoubi.
Le Centre UTAIM (Union Tunisienne des Insuffisants Mentaux) a bénéficié de trois chauffages, d’un réfrigérateur, d’une cuisinière, d’une machine à coudre ainsi que d’un lot de fournitures de peinture et de tissus pour les ateliers de couture. Un jeu d’outils et accessoires de jardinage a été également offert à la petite ville. La visite a permis à Salah Fadhili président du Centre, de mettre l’accent sur les grands besoins pour une meilleure prestation au profit des élèves et du personnel éducatif.



La Bibliothèque publique, dirigée par Monia Ghali a quant à elle bénéficié d’assises pour la future salle de théâtre, d’un lot de fournitures, d’un écran plat pour la lecture numérique et d’un home cinéma pour la projection de films éducatifs. Cette bibliothèque avait bénéficié sur la période Octobre 2017 à Janvier 2018 plus de 1500 ouvrages arabe, français et anglais. Selon les dires de Sami Chaherli président de l’association, les statistiques 2017 et 2018 communiquées par la directrice concernant l’âge, le nombre d’abonnés, d’ouvrages consultés ou empruntés ont montré un regain de fréquentation. Il confie « je suis encore plus motivé pour continuer cette action. Je tiens à remercier surtout cette directrice pour son humanité et son engagement dans son travail de développement de la lecture qui éloigne les jeunes et les moins jeunes de toutes déviations. Et l’oisiveté connue dans les villages. ».

Le projet a été présenté officiellement lors d’une réunion avec Ramzi Dachrawi, nouveau Président de la Municipalité de Nebeur. Il a exprimé son grand soutien aux actions de l’association en se proposant de mettre en évidence dans le hall de la municipalité les tableaux peints par les jeunes de la ville. En effet des ateliers ont eu lieu dans le cadre d’un autre projet mis en place par l’association avec le soutien du Consulat de Monaco à Tunis. En effet, une centaine de jeunes au sein de la Maison de la culture, de la Maison des Jeunes et de la bibliothèque Publique se sont passionnés très vite d’art. Ils pratiquent aujourd’hui le dessin, la peinture sur différents supports en bois/papier et tissus.

Le nouveau projet est ainsi une continuité des ateliers de l’année dernière visant à intégrer un plus grand nombre d’adhérents dans des ateliers « classiques » et innovants comme la lecture numérique et le club informatique inauguré en Janvier 2019 au sein de la bibliothèque publique.

Le président de l’association Inara nous a affirmé que son implication sur les actions éducatives sera encore plus intense, (Femmes et Réalités avait déjà annoncé en 2018, que l’association avait inauguré un mammographe au profit de l’hôpital Régional de Zarzis avec l’Ambassade du Japon et Fujifilm) convaincu que la dégradation culturelle est synonyme de dégradation sociale. Pour celles et ceux qui veulent en savoir plus sur l’association Inara, vous pouvez consulter et voir leur page facebook Association Inara.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.