La première diffusion mercredi 20 mars « Une autre vie » sur El Hiwar Ettounsi dans l’émission « Bas les masques », a fait couler beaucoup d’encre et délier beaucoup de langues. La comédienne Aicha Atia aurait quelque temps auparavant soumis à l’animateur de ladite émission, un projet portant sur ce concept.

Une vidéo a été diffusée par cette dernière pour dénoncer ce qu’elle prétend être un plagiat. Elle avait accusé la chaîne de lui avoir volé le projet qu’elle aurait proposé plusieurs mois auparavant. Une accusation démentie par Sonia Dahmani contactée à ce propos. Scandalisée, elle affirme qu’Aicha Ben Atia avait contacté le présentateur pour un projet qui n’avait rien à voir avec celui qui a été diffusé par la chaîne.

La célèbre avocate avait joué le rude rôle d’un éboueur qui rentrait pleinement dans le concept du projet. Elle soutient aussi qu’Amine Gara avait répondu à la comédienne d’aller plutôt consulter la direction d’El Hiwar Ettounsi. Chose qui fut faite.
La comédienne aurait même eu une réponse de la part de la Direction comme quoi la chaîne travaillait déjà sur le sujet.

Ce genre de polémique est courant dans le monde de l’audiovisuel où « souvent, quand tu as des idées, tu te les fais piquer, explique un journaliste de la place c’est la vie de la télé la télévision est un buisness».
Mais pour se préserver contre une culture du copier-coller dans un monde où tout le monde s’inspire de tout le monde, il suffit d’effectuer un dépôt aux organismes qui gèrent les droits d’auteurs, seuls aptes en cas de litige, de démontrer l’antériorité et la filiation du projet. »

Sonia Dahamani qui n’avait jusque là jamais accepté d’être invitée de l’émission ? « Fekret Sami Fehri » accepte cette fois ci d’en être l’invitée de ce samedi 23 mars où elle sera présente pour la première fois.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.