Les destins du cinéma et de la mode sont indissociables. En effet, les créateurs puisent leur inspiration dans les salles obscures, et les réalisateurs sont prêts à tout pour offrir à leurs personnages des costumes à leur mesure.
Le festival glamour FFC de son fondateur Nizar Chargui l’a bien compris. Depuis quelques années, ce dernier se greffe en parallèle avec les JCC car derrière chaque réalisateur de cinéma se cache un créateur de mode.

La 4ème session « Fashion cinéma céromony » n’a pas failli à sa mission culturelle dans un bouillon de paillette, d’élégance, de glamour et d’un incroyable savoir faire. Comme cité plus haut l’événement est initié par Nizar Chargui dans du pur jus tunisien. La manifestation a également un objectif enrichissant pour relier le tapis rouge de la FCC à celui des Journées cinématographiques de Carthage et au prestigieux podium de haute couture tunisienne.

Les stylistes ont séduit un public d’une élégance rare venu très nombreux pour applaudir le dernier cru des créateurs de mode et assister à un spectacle d’exception.

Parmi les artistes, Nabiha Karawli toujours aussi magistrale.

La cerise sur le gâteau et à la surprise générale a été sans doute les Gipsy Kings totalement séduits par l’événement. Artistes et invites s’étaient par la suite tous retrouvés dans une ambiance folle et feutrée autour d’un buffet généreux pour partager et prolonger une soirée mémorable.

Nizar Chargui accompagnée de sa charmante fiancée était fier de ce succès mais modeste dans ses propos lorsqu’il confie « Sans vous la FCC n’aurait jamais été aussi magique aussi chic aussi féerique… vous avez donné un goût exceptionnel à cette 4 eme édition. Je ne trouve plus de mots pour vous remercier tous. Je commencerais d’abord par mes deux maître de cérémonie Marwa Agrebi, Hamdi Hadda, la diva Nabiha Karaouli, la reine de réseaux sociaux Manel Amara, , Arwa Ben Ismail, le groupe international Gipsy Kings et le maitre des lumières et sono mon magicien Sami Fendri, le graphiste artiste Anis Nganyade et mon incroyable découverte Lotfi Hjaij et sa sublime épouse Fatouma Jouini…..et toute personne qui a cru en ce projet et en moi. »

Quand sonne la fin de cet extraordinaire événement, il ne reste qu’un seul souhait : que la fête se prolonge de longues années.

Articles similaires