C’était grâce à ancien collier en perle défectueux que j’avais rencontré Houda Ben Khaled, une ancienne diplomate qui avait retrouvé la passion de la création. On m’avait orientée vers elle pour que mon collier retrouve sa santé et une nouvelle vie en blanc immaculé. En pénétrant son atelier, j’ai découvert un monde de passion créative et de perles colorées.

Le matériau de prédilection de Houda est avant tout la pierres de culture, et ensuite des pyramides de perles et un large panel de couleurs et de motifs.
Mais elle travaille également le laiton, le plaqué or, l’argent, le cuir, le tissu… Elle possède ainsi une gamme diverse et colorée de bagues, bracelets, manchettes, colliers et boucles d’oreilles.

L’arrivée de cette créatrice de bijoux a annoncé le début d’une nouvelle approche plus ludique des perles qui sont depuis devenues une création signature de la maison « Gharam Jewellery ».

Une véritable passion du bijoux d’exception. Une popularité croissante des accessoires que beaucoup de coquettes s’arrachent. C’est que Houda Ben Khaled a su faire renaître la perle et à beau faire figure d’ancienne au goût du jour dans le monde des bijoux, sa marque ne cesse d’évoluer.

L’une de ses dernières innovations privé, est une collection composée de pièces uniques, réalisées avec des perles qu’elle rassemblent de ses voyages au fil des années.

Houda Ben Khaled confie que chaque pièce « commence par une perle et se termine par une perle ». Pour mettre à l’honneur la singularité de son monde fascinant perlé, elle offre un choix sans limite dans la création. Les perles amassées ont ces couleurs nacrées variant dans une multitude de couleurs.

Les bijoux sont d’un luxe discret tel ce sautoir avec des perles grises et un pendentif en « chichkhan »
La « tlila » représente une élégance particulière lorsqu’elle est réalisée par Houda pour parer les différents décolletés par des nuances nacrées et flatteuses.

Et la cerise sur le gâteau, c’est lorsque les miss France 2020 se parent avec les bijoux de la créatrice tunisienne.

En effet en se parant de perles « Gharam Jewellery », Six des 30 candidates qui avaient été accompagnées de beaucoup de journalistes ont brillé encore plus lors de leur passage en Tunisie pour le défilé de l’événement « Djerba terre de paix et de tolérance en juin dernier et en prévision de la compétition officielle ».

N.A

Articles similaires