POUR LIRE NOTRE MAGAZINE EN PDF CLIQUER ICI

Masque contre le coronavirus : à quoi sert-il ?

Le masque sert à éviter de contracter un virus, comme celui de la grippe, de la Covid-19 ou de toute autre maladie virale. Mais aussi à protéger les autres si on est soi-même malade. Ainsi, une personne qui présente des symptômes d’infection respiratoire ou suspectée d’être malade peut porter un masque chirurgical pour protéger les autres de ses symptômes (à la maison, dans les lieux publics…). Le masque peut également servir dans un contexte de prévention de l’exposition au virus. Il a un «effet barrière» qui va empêcher le passage des particules bactériennes et virales. «Le mode de transmission du coronavirus est sensiblement le même que celui de la grippe, c’est-à-dire qu’il se transmet d’homme à homme lors de contacts rapprochés (se toucher ou se serrer la main par exemple) et par voie aérienne en toussant ou en éternuant (gouttelettes de salive, postillons)». Malheureusement, le port du masque n’est pas une pratique culturelle à l’inverse d’autres pays comme en Asie. «Au lieu de remercier les gens qui portent des masques car ils nous protègent de leurs virus, on a plutôt tendance à les juger comme «dangereux». C’est un regard qu’il faut vraiment changer ! Porter un masque est pourtant un très bon réflexe».