POUR LIRE NOTRE MAGAZINE EN PDF CLIQUER ICI

Le premier média féministe trilingue de la méditerranée est né en Tunisie !

 

Parties du constat de la sous-représentation des sujets réalisés sur et par les femmes, Medfeminisiwiya amorce le premier réseau des journalistes méditerranéennes pour combler le déficit d’informations sur l’actualité des actions, des projets et des luttes des femmes.  Certains se posent évidemment la question du pourquoi ce nom à rallonge de Medfeminisiwiya ?

Il s’agit d’un mot-valise composé de Med pour Méditerranée et Médias. Feminiswiya contracte Féministe en français et anglais, avec Niswiya en arabe. L’association Medfeminisiwiya.network, qui sous-tend la plateforme, a été créée à Lyon en janvier 2021.

Un média féministe trilingue (français, anglais, arabe) vient ainsi de voir le jour.  Françoise Kayser et l’une de ses cofondatrices avec la journaliste tunisienne Olfa Belhassine. Medfeminiswiya est une véritable plateforme d’échanges féministes qui vient de développer son propre site internet. Il est réalisé par une équipe d’une vingtaine de femmes journalistes professionnelles à travers la Méditerranée (Tunisie, Algérie, Maroc, Égypte, Palestine, Liban, Espagne, France, Grèce, Italie, Malte, Turquie …). La rédaction en chef est assurée par deux journalistes : Nathalie Galesne, basée à Rome et Maya El Ammar, à Beyrouth.

Une configuration inédite pour un média trilingue.  Tous les articles sont édités en arabe, en anglais et en français par une équipe de traductrices.  Ce média est né du désir de faire résonner les voix des femmes dans toute la Méditerranée via des articles d’actualité, des reportages de terrain, des investigations croisées sur plusieurs pays et des vidéos sur les sujets abordés.

Le siège est basé à la  Fondation Rosa Luxembourg, sise au 55 ter, rue du 1e Juin à Mutuelleville.