Apres « Asfour stah » (Halfaouine) , son premier long métrage de fiction en 1990 et « un été à la goulette » en 1996, Boughedir revient avec un long métrage, troisième et dernière partie de sa trilogie, et présente le passage à l’âge adulte qui coïncide avec la naissance d’une révolution.
ce nouveau film raconte l’histoire de Aziz, surnommé Zizou, jeune diplômé au chômage  qui quitte son village éloigné pour rejoindre la capitale, Tunis, en quête d’un travail.
Il devient installateur de paraboles sur les toits.Un jour, depuis les terrasses du village de Sidi Bousaid, il tombe fou amoureux d’une jeune fille qui semble séquestrée par un groupe de mafieux proches du pouvoir et à qui il rêve de rendre la liberté…
« Après une absence de vingt ans, ce film je l’ai fait avec beaucoup d’amour et de profondeur. Il s’agit de faits réels qui ont été traités avec une vision ironique de la société tunisienne si diversifiée mais unie » a résumé Ferid Boughedir.

slider_ziz_converted
La sortie en salles du film « Zizou » est prévue le 25 septembre courant à Tunis, Sousse, Bizerte avant d’être projeté à Sfax et Nabeul.
Le nouveau film de Boughedir « Zizou » a été sélectionné en première mondiale par le Festival International de Washington au mois d’avril 2016, rappelle-t-on. Le film a été également sélectionné par le festival du Caire pour sa prochaine session en novembre 2016.
Il sera également programmé aux journées cinématographiques de Carthage (JCC) hors compétition.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.