Souhir Ghadhab représentante du Gouvernorat de Monastir au concours Miss Tunisie 2016 a déclaré forfait au concours organisé par l’association Tej.  A priori, la cause essentielle étant certaines clauses du contrat de participation n’etaient pas à son gout. Contactée sur le sujet, Aida Antar présidente de l’association Tej nous a affirmé que le règlement peut être consulté et soumis aux candidates du concours sur les pages de l’association avant l’inscription.

La miss en question avait pourtant  lu le règlement et affirmée avoir signé le contrat de participation le 18 août dernier sans l’avoir jamais remis. Ce n’est que le 16 septembre en cours qu’elle n’en apprécie pas les clauses et décide de se retirer. Aida Antar confie que le règlement de Miss Tunisie est le même depuis 20 ans et qu’il est identique à celui de miss France. Lors d’un désistement de dernière minute, l’entreprise Miss France est dédommagé d’un montant de 150 000 euros, chez nous le dédommagement prévoit un montant de  10 000 DT. Je ne vais pas en dire plus, mais j’ai déjà porté plainte. La justice tranchera ».

N.A

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.