Le film tunisien « Hedi » (Nhebbek Hedi) du réalisateur Mohamed Ben Attia a remporté le prix du meilleur film de la compétition internationale au 22ème Festival International du film à Athènes (IAFF), organisé du 22 septembre au 2 octobre courant à Athènes (Grèce).

La compétition internationale de IAFF (Athens International Film Festival) est une section qui récompense les films, obligatoirement première ou seconde oeuvre pour les oeuvres étrangères, rigoureusement sélectionnés, afin de jeter la lumière sur les nouveaux talents étrangers mais aussi parmi les réalisateurs grecques qui doivent présenter leurs films en avant-première, lit-on sur le site officiel du festival.


Le film sorti en 2016 figure également dans la compétition « première oeuvre » au Festival BFI du film de Londres (London Film Festival) qui démarrera demain mercredi 5 octobre pour se poursuivra jusqu’au 16 du même mois.
A sa sortie internationale à la 66ème édition de la « Berlinale », Festival international du film de Berlin, en Allemagne, le film a été doublement primé. Il avait décroché le prix de la meilleure œuvre et l’Ours d’argent du meilleur acteur, plus haute distinction du festival, décerné à Majdi Mastoura (rôle principal).
Projeté en avant-première à la Berlinale, « Nhebbek Hédi » était la première production arabe et tunisienne qui participait depuis 20 ans à ce prestigieux festival européen, organisé du 11 au 21 février 2016. Il figurait en compétition officielle de la Berlinale, parmi dix sept (17) films provenant de 14 pays.