Des protestataires en sit-in depuis un mois à Ben Guerdane ont organisé hier une marche à partir du siège du gouvernorat de Médenine en direction de l’union régionale du travail avec le soutien d’un important nombre des représentants de la société civile. Ce mouvement intervient pour dénoncer l’absence de solutions radicales aux problèmes des habitants de la région notamment après les restrictions faites au niveau des échanges commerciaux au passage frontalier de Ras Jedir.
Les protestataires ont scandé des slogans appelant au départ du chef du gouvernement et des responsables régionaux et revendiqué le droit au développement et à l’emploi.
Des commerçants et des représentants de la société civile, parmi les protestataires, ont souligné l’impératif de se mobiliser afin de décider une grève générale.
Le président de l’union locale du travail, Mohsen Lechiheb a fait savoir que cette demande est en examen.

Le gouverneur de Médenine, Tahar Matmati a précisé dans une déclaration aux médias que les contacts avec les représentants de la société civile n’ont jamais cessés afin de trouver une issue à cette crise.
Une délégation libyenne est attendue ce mardi à Ben Guerdane pour entamer des discussions avec la société civile dans la réigon, a encore précisé Matmati.