Les Imazighens ont célèbré cette semaine  le 2967 Yennayer, le nouvel an amazigh. Le début de l’année a coïncidé la nuit du 12 au 13 janvier.   Selon les historiens, à  l’origine cette date symbolisée l’intronisation du roi Sheshonq 1er en tant que premier pharaon égyptien d’origine amazighe qui fondera par la suite la 22ème dynastie égyptienne, 950 ans avant la naissance de Jesus Christ.

On lui attribue notamment le qualificatif de «pharaon conquérant», puisque selon les fresques du mur nord du temple d’Ammon, à Karnak, Sheshonq a même réussi par la suite à écraser les troupes du roi de Judée Roboam et pillé les trésors du temple de Salomon à Jérusalem. Il serait même cité dans la Bible (ancien testament) sous le nom de Sesac.