Le journaliste tunisien Lotfi Laamari est interrogé ce lundi 23 janvier 2017 par le juge d’instruction de la 18e chambre du tribunal de 1ère instance de Tunis. Le comité de défense de Lotfi Laamari est composé d’une vingtaine d’avocats.
Rappelons que le journaliste Lotfi Laamari est poursuivi pour ses commentaires sur le verdict prononcé par le tribunal de première instance de Sousse, dans l’affaire de l’assassinat de Lotfi Nagdh, ancien coordinateur de Nidaa Tounes à Tataouine.
Lors de son intervention dans une émission sur la chaîne privée El-Hiwar Ettounsi, le journaliste a déclaré que le verdict rendu dans l’affaire de Lotfi Nagdh a « humilié le peuple » tout en qualifiant l’institution judiciaire de « corrompue« .
« La justice tunisienne est en grande partie corrompue et politisée Aujourd’hui, les ligues de protection de la révolution commettent des assassinats et la justice libère” a-t-il lancé. Ces propos ont été qualifiés de graves par le ministère public. Ce dernier avait ordonné l’ouverture d’une enquête judiciaire sur les déclarations du journaliste l’accusant d’avoir porté atteinte à la justice et d’avoir remis en cause sa crédibilité et son impartialité.

realites.com.tn