Donald Trump vient de  limoger Sally Yates, la ministre par intérim de la Justice car elle refusait l’application de son décret limitant l’immigration. Par la même occasion, il  a également remplacé le chef intérimaire du service de l’immigration et des douanes.

Il est à préciser que Sally Yates avait ordonné aux procureurs de ne pas défendre le décret anti-immigration.

La ministre intérimaire, Sally Yates, a trahi le département de la Justice en refusant d’appliquer un décret destiné à protéger les citoyens des Etats-Unis », a déclaré lundi

Selon le communiqué de la Maison Blanche publié, la ministre aurait  « trahi le département de la Justice en refusant d’appliquer le décret destiné à protéger les citoyens des Etats-Unis ». Du coup le président Trump l’a relevé de ses fonctions et a nommé Dana Boente ministre intérimaire dans l’attente de la confirmation par le Sénat de la nomination du sénateur Jeff Sessions.

Sally Yates, qui était numéro deux du ministère sous l’administration Obama, avait mis en doute dans une note interne la légalité du décret qui interdit temporairement l’entrée aux Etats-Unis des ressortissants de sept pays à majorité musulmane et de tous les réfugiés, qualifiés de « terroristes islamiques radicaux ».