Par Lakhdar Souid

Gafsa, la capitale de la culture scolaire pour l’année 2017, accueille à partir de ce samedi et pour 3 jours de suite, la rencontre nationale de la musique en milieu scolaire.  C’est dans un cadre convivial, féerique et haut en couleurs, que la course aux trophées a démarré sur les chapeaux des roues.  26 troupes, participent à cet événement mélodieux à concurrence rude et âprement disputé par d’authentiques musiciens en herbe.

Les 24 gouvernorats du pays ont marqué leur présence; exceptionnellement, les directions régionales de l’enseignement de Tunis et Sfax, participent avec deux troupes chacune.

L’ambiance prévalant dans ce lieu de kermesse est d’emblée sympathique et festive. L’amitié,, le talent, la tolérance et le partage, sont aujourd’hui la monnaie de change, entre jeunes issus des quatre coins du pays. Ces férus de musique, mélomanes mordus, vivent bien ce sentiment de tressaillir avec le solfège et vibrer avec la percussion. Ils ne s’en cachent pas, ils le font savoir à qui veut les écouter.

De l’avis des observateurs et des participants, l’organisation est irréprochable, bien que certaines délégations aient largement dépassé le nombre imparti de participants, initialement fixé à 20 par délégation, pour atteindre 35 dans certains cas, ce qui a provoqué un désordre au niveau de l’hébergement et de la logistique.

Le centre culturel privé GIDA  qui accueille toutes les activités de cet événement dans ses murs a apporté une valeur ajoutée appréciable, vu la richesse et la luxuriance de son parc, le confort de ses équipements et la convenance de ses espaces.

Un jury composé de musiciens érudits et fins limiers, suit de prés les prestations et évolutions des différents groupes, en attendant la proclamation du palmarès, prévue pour le 20 Mars. Bonne chance à tous les participants.

 

Articles similaires