Lakhdar Souid, notre correspondant à Gafsa nous affirme que «  le syndicat régional des forces de sécurité intérieures à Gafsa, réuni en toute urgence, a publié un communiqué pathétique et virulent, en marge de l’agression barbare et violente perpétrée sur la personne d’un officier de la garde nationale à la retraite. Renseignements pris,   il s’avère que ce dernier est résidant à Gafsa.

C’est au cours de la nuit dernière que l’agression eut lieu à l’intérieur de la résidence même de la victime. Son agresseur est un repris de justice fiché et bien connu par les services de police. Il s’est introduit par effraction à l’intérieur du logement, alors que toute la famille veillait paisiblement. Le chef de famille a été violemment tabassé avec haine et acharnement. L’agresseur l’a ensuite aspergé avec un liquide inflammable, avec l’intention de le brûler vif.

Les cris de douleur poussés par la victime, doublés des appels au secours fusant du reste de la famille, ont alertés les voisins qui accoururent immédiatement à la rescousse. Non seulement ces pompiers bienfaiteurs ont empêché le malfaiteur d’accomplir son forfait crapuleux de brûler la victime,  ils ont réussit à le maîtriser, pour le remettre aux mains de la police qui a accouru en toute urgence sur les lieux de ce grave incident.

 

 

Articles similaires