La Commission des affaires de la femme, de la famille, de l’enfance, de la jeunesse et des personnes âgées s’est réunie, lundi, pour présenter ses recommandations au sujet du projet de loi relatif à la lutte contre la violence faite aux femmes.
Cette séance fait suite à une visite de terrain que la commission avait effectuée le 3 avril dernier au centre d’hébergement des femmes victimes de violence « Tamkin » et à l’espace d’accueil « Beity » à la médina de Tunis.
Au cours de cette séance, la commission a mis l’accent sur la nécessité de faire preuve de vigilance lors de l’élaboration des textes d’application de ce projet de loi, en particulier, ceux relatifs à la création de l’observatoire de lutte contre la violence faite aux femmes.
A ce propos, ils ont appelé à respecter le principe de la parité dans la composition de l’observatoire et à associer les différents intervenants dans ce domaine.
La commission a appelé à élargir la capacité d’accueil du centre « Tamkin » à travers le renforcement de ses ressources humaines et matérielles.