« Rouhaniyet Nefta» 2017 est déjà à sa deuxième édition. Cet événement culturel si riche est né en 2015 d’une simple idée. « …d’un groupe d’hommes et de femmes de la région du Jerid, de la société civile de et de la ville de Nefta. Tous avaient cette passion pour les traditions ancestrales soufis exprimées à travers des musiques sacrés et profondes… du patrimoine colossal de l’humanité dans toute son universalité… » avait affirmé Hassen Zargouni fils prodigue de la région et désormais Président de ce festival bien particulier.

Quand on lui demande pourquoi ce festival s’installe particulièrement dans le Jerid, il confie que justement « le sud tunisien est réputé pour ses savants, ses poètes, ses maitres de la spiritualité et du recueillement. Visité et célébré depuis longtemps par la population des environs, il devient l’hôte naturel de ce festival… ».

« Rouhaniyet » Nefta se veut toujours un événement international des Arts Mystiques, et rejoint les plus grands festivals du genre, tels Konya Mystic Music Festival, Festival des Musiques Sacrées de Fès, les «  Sacrées Journées«  de Strasbourg ou Madrid Mantras Festival.

Beau programme en perspective pour cette deuxième édition sous le thème « Nefess ». Spirituelles et agréables compagnie avec les chants sacrés, « Kharja », « Ziaras », « Soulamia », « Cawalis », des conteries et le récital exceptionnel de notre cantatrice nationale Leila Hjaiej.

Des soirées envelopperont la périphérie du grand podium où un ensemble d’activités inciteront le public à s’approprier encore plus l’événement. « Une véritable noce de l’espace et de la musique, la où chantent les anges et dansent les étoiles… »

Articles similaires