Par Fériel Berraies Thérapeute

Les huiles végétales on les connait, elles sont dans nos cuisines, dans nos produits de soins pour la peau et pour les cheveux, elles ont des bienfaits innombrables, mais parfois on ne connait pas tous les bienfaits et on se limite à la cosmétologie.
A l’instar des Huiles Essentielles bienfaisantes mais dangereuses si mal utilisées, les huiles végétales sont au contraire, safe ! Voyage dans leurs vertus innombrables et les coups de cœur de Fériel Berraies naturopathe, spécialiste en aromathérapie.

L’huile de Jojoba
On l’appelle huile de jojoba, mais il s’agit en fait d’une cire liquide, obtenue par pression des graines d’un arbuste des déserts de l’Arizona, de Californie et d’Amérique du Sud.
Riche en principes actifs, elle a d’abord été utilisée comme excipient dans les formules de cosmétiques, grâce à sa fluidité et à son toucher non gras. Elle a notamment remplacé le blanc de baleine, lorsque la chasse au cachalot a été interdite.
Conseils d’utilisation : Il suffit de quelques gouttes d’huile de jojoba sur une peau propre pour en mesurer tous les bienfaits. Elle limite la perte d’eau des peaux sèches, est une régulatrice séborrhéique des peaux grasses, apaise et adoucit les peaux sensibles.
Une des plus connues et des plus appréciées, cette huile végétale sublime la peau et les cheveux. Elle est aussi très agréable à utiliser en huile de massage. Voici 5 bienfaits de cet indispensable allié beauté. Allié beauté, l’huile de jojoba répare et protège la peau. Ses propriétés cicatrisantes renforcent les défenses des cellules face aux radicaux libres. Elle est donc parfaite pour les petites réparations cutanées, les vergetures ou les rougeurs de bébé. Si vous souhaitez profiter de ses bienfaits cicatrisants, utilisez-la en soin en appliquant une large couche sur la partie à cicatriser. Laissez reposer quelques heures à une nuit.
Elle est anti-acnéique : Sa composante très proche du sébum humain permet de renforcer le film hydrolipidique de la peau. Elle élimine les bactéries et régule le sébum des peaux grasses et acnéiques. Pour renforcer son action, vous pouvez la mélanger à une huile essentielle purifiante, comme celle de géranium ou de tea-tree.
Utilisez-la en soin du soir sur une peau nettoyée en versant quelques gouttes dans la paume de vos mains. Frottez, puis appliquez l’huile végétale en mouvements circulaires sur vos joues. Continuez des ailes du nez jusqu’aux oreilles. Faites pénétrer l’huile en profondeur avec des gestes délicats.
Elle est anti-âge.

Grâce à ses propriétés hydratantes, l’huile de jojoba est aussi reconnue pour son action anti-âge. Anti-inflammatoire, elle limite les attaques sur les fibres d’élastine de la peau et redensifie son tissu dermique. Résultat, les rides sont atténuées.
Pour une meilleure utilisation, vous pouvez alors remplacer votre crème hydratante par une huile végétale de jojoba bio. Très nourrissante, appliquez seulement deux ou trois gouttes sur le bout de vos doigts et tapotez sur votre visage en effectuant de légers massages circulaires. Ceci aurait pour effet d’activer la microcirculation sanguine.

Parfaite pour la peau, elle l’est aussi pour les cheveux. Appliquée en massage ou en masque avant shampoing, l’huile de jojoba est surtout utilisée pour ses propriétés hydratantes sur les cheveux. Elle leur redonne brillance et vigueur, sans les graisser. Bien au contraire, elle permet de réguler le sébum des cuirs chevelus à tendance grasse.
Pour les pointes sèches et cheveux cassants, utilisez-la en masque avant shampooings sur cheveux secs. Vous pouvez faire un bain d’huile que vous laisserez poser deux heures, idéalement toute la nuit. Pour les personnes ayant le cuir chevelu gras, massez celui-ci avant votre shampoing avec l’équivalent d’une cuillère à soupe d’huile de jojoba. Vous pouvez décupler son efficacité en utilisant quelques huiles essentielles de lavande. Puis, faites deux shampoings pour enlever l’huile.


Huile de Ricin
Originaire d’Afrique tropicale, l’huile de ricin provient de la plante du même nom, le ricin. Si la graine du ricin, elle, ne se consomme pas, l’huile végétale qui en est extraite n’est pas toxique et possède de nombreuses vertus bienfaisantes pour notre peau, nos cheveux – et notre cuir chevelu -, nos cils, nos ongles. On préfère l’huile de ricin qui a été obtenue lors d’une première pression à froid, et qui a donc conservé ses propriétés thérapeutiques.

Très riche en acides gras et en vitamine E, l’huile de ricin permet d’hydrater et de nourrir profondément la peau en repulpant le derme en douceur : idéale pour les peaux sèches, elle convient également pour les peaux à problèmes (herpès, brûlures, vergetures, acné, eczéma…).
On n’hésite pas à appliquer l’huile de ricin sur les rides – en petite quantité, puisqu’elle est très visqueuse, et qu’en trop grande quantité elle risque d’obstruer les pores -, pour stimuler la production de collagène et d’élastine.

L’astuce beauté : on masse une goutte d’huile de ricin sous chaque œil pour diminuer l’apparence des cernes.
L’huile de ricin pour fortifier les ongles et les cheveux :
Riche en acides gras, l’huile de ricin nourrit le cuir chevelu mais pas seulement. Elle rend les cheveux, les cils et les sourcils brillants, plus souples, plus denses et accélère la pousse et la repousse. Elle s’applique en masque capillaire deux à trois par semaine pendant un mois.
Après une demi-heure de pose sous une serviette chaude, on masse son cuir chevelu pour stimuler la pousse des cheveux, et on se fait un bon shampoing. Au bout du premier mois de cure, les premiers résultats se feront sentir : l’huile de ricin aura renforcé le film hydrolipidique qui protège la fibre capillaire.

Huile de Bourrache
L’huile de Bourrache, dont seules les graines de la fleur sont utilisées pour obtenir l’huile, contient l’un des taux les plus élevés d’acides gras essentiels (gamma-linoléique), lui offrant des propriétés adoucissantes exceptionnelles.
La bourrache est une plante très répandue dans le Moyen-Orient et la Méditerranée. L’huile est extraite à partir des graines de la plante. Quant à ses fleurs et ses feuilles, elles sont souvent utilisées en phytothérapie. Grâce à un procédé de pression à froid, on obtient une huile grasse dans les tons jaune pâle ou légèrement verdâtre.
Cette huile a pour particularité d’être très riche en acides gras polyinsaturés, notamment en acide linoléique et gamma-linolénique. Par sa composition, elle se révèle très efficace en cosmétique. Elle est notamment reconnue pour ses vertus assouplissantes. C’est, de ce fait, une alliée puissante pour lutter contre les vergetures et améliorer l’élasticité de la peau. Les femmes enceintes pourront tout à fait l’utiliser en prévention.
Grâce à son fort pouvoir nourrissant, elle a la vertu de renforcer même les ongles les plus fragiles. Mais l’huile de bourrache a bien d’autres atouts encore. Utilisée comme soin capillaire sur les pointes et longueurs, elle redonne brillance et souplesse aux cheveux. Vous l’apprécierez tout particulièrement si vous avez les cheveux secs ! Attention toutefois : l’huile de bourrache est trop riche pour être appliquée au niveau des racines. Vous risquez autrement de graisser vos cheveux inutilement.
L’huile de bourrache est le partenaire naturel idéal des peaux matures ! L’acide gamma-linolénique joue en effet un rôle stimulant, favorisant le renouvellement des cellules de la peau. Cet acide gras est présent en bonne proportion dans l’huile de bourrache. Cette dernière est donc parfaite pour protéger la peau et ralentir son vieillissement. Par ailleurs, elle est très nourrissante et contribue à maintenir l’hydratation. Inclure l’huile de bourrache dans sa routine beauté, c’est donc l’assurance d’une peau plus souple, moins sèche et plus lisse. Il n’est d’ailleurs pas rare de la retrouver parmi les ingrédients composant certain soin anti-âge. C’est, sans aucun doute, l’actif à choisir pour redonner une nouvelle jeunesse à votre épiderme.


Huile d’Avocat
Comme le fruit, l’huile d’avocat est riche en acides gras essentiels et en vitamines. Des actifs qui nourrissent la peau en profondeur et luttent contre les signes de l’âge. Découvrez les bienfaits de l’huile d’avocat pour la peau et les cheveux..
L’huile d’avocat est extraite de la pulpe du fruit, qui est riche en principes actifs, contrairement au noyau. « Les Aztèques utilisaient déjà cette chair sous forme de cataplasme, afin de soigner les plaies et de protéger l’épiderme des vents desséchants. Adoucissante et relipidante, elle fait le bonheur des peaux sèches et fragilisées. Elle est également précieuse dans les soins pour peaux matures, grâce à son action antioxydante et régénérante. « Plus dense que l’huile d’olive, elle se mélange parfaitement à d’autres actifs, s’adapte à tout type de texture et pénètre facilement dans la peau ». L’Huile d’avocat un ingrédient privilégié dans les formules destinées aux soins du visage ou des cheveux, et même dans certains produits de maquillage.
L’huile extraite de la pulpe d’avocat a un fort pouvoir nutritif, mais elle reste légère sur la peau et pénètre facilement. Elle est souvent employée pour ses propriétés émulsifiantes dans les formules de soin ou de maquillage, et pour ses vertus protectrices dans les savons. Sa forte teneur en vitamine E protège aussi les cosmétiques de l’oxydation.
Une huile nourrissante et apaisante : « L’avocat contient 25 % de lipides, et principalement des acides gras polyinsaturés, qui sont très nutritifs pour la peau ».

On retrouve l’acide palmitoléique, par exemple, qui ressemble au sébum humain et possède une parfaite affinité avec la structure de notre peau. Il fortifie l’épiderme en consolidant la barrière hydrolipidique, ce qui améliore l’hydratation et l’éclat. La vitamine E, quant à elle, atténue la desquamation en luttant contre l’hyperproduction de cellules mortes. Apaisante, l’huile d’avocat soulage les tiraillements et assouplit la peau, parfois rêche à cause de la sécheresse, grâce à l’acide oléique. Elle accélère la guérison des plaies, qu’elles soient sur le visage, sur les mains ou au niveau du cuir chevelu. Enfin, elle est aussi recommandée pour calmer les eczémas et apaiser les brûlures.

L’huile d’avocat protège la peau des méfaits des radicaux libres grâce à sa forte concentration en lipides insaponifiables, comme le tocophérol (vitamine E), les phytostérols et les caroténoïdes.
Ces derniers jouent sur la couleur cutanée, donnant de l’éclat et stimulant le renouvellement cellulaire ». Ce sont eux qui relancent la synthèse de collagène et renforcent le système naturel de protection.
Au niveau de l’épiderme, elle assouplit les tissus et protège des agressions extérieures, mais sa texture très fine ne graisse pas. Elle peut même être appliquée sur la zone fragile du contour des yeux.
Sophrologue certifiée RNCP avec 7 spécialisations, Hypno thérapeute certifiée et en formation Naturopathie.), Fériel vient de conclure plusieurs ateliers en Tunisie : Aromathérapie, Sophrologie et Entreprise, a fait un atelier bobos d’hiver pour l’herboristerie Green Land et est intervenue en Guest Speaker à la Med Conference 2.0 en février 2018 pour parler des médecines douces. Elle s’est vu décerner dans ce cadre, le Prix de l’innovation Santé Sanitas au Palais des Sciences de Monastir.
Vous pouvez retrouver ses conseils sur www.feriel-berraies-therapeute.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.