La région et ses habitants ont toujours vécu grâce à l’agriculture de montagne et des revenus de l’exode. Aujourd’hui, la région montagneuse du Djebel Dahar, située à 80 kms de Djerba entre Matmata et Tataouine, se mobilise activement pour se positionner en véritable destination touristique qui a déjà séduit tous les présents venus nombreux à l’occasion de la conférence organisée à Djerba par la FTADD (Fédération Tourisme Authentique Destination Dahar) qui a convié la presse tunisienne en présence des gouverneurs de Médenine, Gabès et Tataouine, Rita Adams, Ambassadeur de Suisse en Tunisie, aux côtés de nombreux acteurs du tourisme tunisien, pour présenter un nouveau concept touristique qui inspirera certainement d’autres régions de la Tunisie.

La FTADD a frappé un grand coup en fédérant 90% des prestataires touristiques de la région pour mettre en valeur le patrimoine si riche de la région et proposer un tourisme résolument authentique qui conjugue nature et culture. Organisée en partenariat public/privé sous forme de « DMO » (Destination Management Organisation).

Cette dernière dispose depuis mars 2018 le statut de syndicat professionnel, la FTADD en constituant un véritable cluster (groupe d’entreprises et d’institutions, proches géographiquement qui partageant un même domaine de compétences).
Il s’agit d’une véritable source d’inspiration pour d’autres régions de la Tunisie.

L’ objectif est d’attirer des touristes tunisiens et étrangers intéressés par la découverte de paysages grandioses et insoupçonnés en Tunisie, par la rencontre avec l’habitant, la culture et l’histoire du pays, la randonnée, la géologie… Hors des sentiers battus et des standards du tourisme intensif, le Djebel Dahar offre une alternative au modèle touristique tunisien encore axé sur le balnéaire et de plus en plus ‘all inclusive’.

Pour atteindre ses objectifs, la FTADD innove également avec des techniques de marketing encore très peu utilisées en Tunisie, telles que le marketing territorial et le marketing participatif sur les réseaux sociaux en incitant des bloggeurs et les visiteurs à raconter leurs expériences et à promouvoir eux-mêmes la destination du Djebel Dahar après leur retour de voyage. Une application téléphonique, véritable guide de voyage fonctionnant off line, la première du genre en Tunisie, a également été développée pour les visiteurs. A télécharger de l’Apple Store ou Google Play sous le nom Destination Dahar.

La FTADD avait démontré également que la démocratie et la décentralisation qui se mettent en place actuellement ont tout à gagner de ce type de mouvement fédératif. En effet tout y est pour contribuer à la gouvernance locale en impliquant et en regroupant les acteurs concernés au-delà des clivages politiques et sociaux.

Pour se faire, le partenariat public-privé aux côtés des institutions légitimes telles que les institutions décentralisées et étatiques, en l’occurrence le Ministère du tourisme et l’ONTT et d’un apport très précieux. Ces derniers ont tout de suite pleinement encouragé ce processus fédératif conduit avec l’appui technique de la Fondation Swisscontact et le financement du Secrétariat suisse à l’économie (SECO).

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.