Il est né pour être acteur titre la presse étrangère. Déjà tout petit, il se passionne pour le théâtre et le cinéma. Il se voyait déjà sur le haut des affiches en tant que comédien connu, comme le chante Aznavour quand il rêvait d’être célèbre. Hafedh Daklaoui, retenez bien ce nom qui fera bien parler de lui. Ce grand brun de presque deux mètres, aux cheveux de Jais et aux yeux charbonneux à la beauté bien authentique, est un franco-tunisien de 32 ans et déjà un parcours artistique intéressant. Tout jeune il réalisait des vidéos avec sa Webcam. « Je me mettais en scène avec mes amis… ».

Un jour, on remarqua en lui un véritable don, pour le jeu d’acteur par certains réalisateurs. Et le rêve tant caressé devint presque réalité en commençant par participer dans des productions en tant que figurant. On se le disputa par la suite pour tourner dans une multitude de publicités et d’affiche. Il poursuivit par la suite des études de scènes à Howard Studio et eut des cours intensifiés d’accent américain par Jeniffer Evans et de l’accent britannique par Jane Dubuisson. Il eut également des cours particuliers donnés par Jane Dubuisson, représentante de LAMDA (2014-2018) et des cours de théâtre à Carthage Présidence High School.

Aujourd’hui cet enfant prodigue est polyglotte, il parle anglais, espagnol, arabe, français, russe… Mais ses connaissances ne s’arrêtent pas là, puisqu’il s’est toujours entrainé dans des compétences spéciales du combat corps à corps, un entrainement à l’arme à feu, Boxe, natation et maitrise le parachutisme, l’équitation et l’ art martial…

« Mais ma passion pour la comédie évoluait en parallèle, elle grandit et prit encore plus forme surtout lorsque Moufida Taltli me confia mon premier rôle dans Nadia et Sarah où je jouais le rôle d’un étudiant en donnant la réplique à la star Hiam Abbas. A ce moment là, j’ai très vite compris ce que c’est que d’être acteur. C’est aussi à ce moment précis que j’ai su ce que je voulais vraiment faire dans ma vie. J’avais à peine 15 ans !

Juste après ma rencontré avec mon ami et mentor mark Dacascos, j’ai commencé à fréquenter les plus haute sphères d’Hollywood. J’ai beaucoup appris et ma formation n’a jamais été plus solide après mon passage à Los Angeles et NewYork…Depuis la machine de mon aventure artistique est en marche… » Aujourd’hui, Hafedh Dakhlaoui tourne dans Wild League de Roman Vladikin, une méga production russe dont la sortie est prévu pour 2019.
A suivre…
Nadia Ayadi

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.