Par Fériel Berraies thérapeute*

Nous sommes dans une période propice à diverses affections ORL. Très souvent nous réagissons quand il est un peu tard, et nous utilisons des produits chimiques ou allopathiques qui sont censés améliorer nos symptômes voire les anesthésier. Sans les condamner pour autant, là n’est pas mon rôle, il serait peut-être plus avisé d’envisager ou du moins de tenter de comprendre comment prévenir écologiquement ces affections de l’hiver.
La nature regorge de remèdes non chimiques, qu’il faut bien sur savoir utiliser à bon escient, car là encore il ne faut surtout pas d’improvisation ou d’automédication, mais se faire conseiller par un pharmacien formé à la naturopathie ou phytothérapie ou aromathérapie ou homéopathie, si votre choix est de guérir « naturellement » en écoutant votre corps.

Les Huiles essentielles ont des vertus innombrables en terme de prévention et de guérison mais il faut savoir les utiliser. Pour cela, toujours se faire conseiller par un naturopathe, un aromathérapeute ou un pharmacien formé à ces médecines douces. Toujours informer votre praticien si vous êtes sur un protocole allopathique ou pas, car il pourrait y avoir des interférences dangereuses.

Nous sommes en effet soumis à un stress thermique et le froid quand on le respire peut aussi provoquer un phénomène congestif. Le froid fragilise et surtout si notre système immunitaire n’est pas au top du fait de notre hygiène de vie et de notre sédentarité.

Ne négligez jamais un rhume !

Il ne faut pas attendre que cela passe car la sphère nasale est la première barrière défensive avant que ne soient touchés les bronches et les sinus. Clair au début l’écoulement nasal peut ensuite changer de couleur en cas de surinfection. Plus vous êtes fatigué plus vous serez sensible aux complications.
Agissez vite car un rhume mal soigné ou pris trop tard, peut dégénérer en infection et entraîner une otite, une bronchite ou encore une sinusite. Et c’est là que les huiles essentielles peuvent être utilisées pour le soigner rapidement.

Contre-indications : Enfants de moins de 7 ans, femmes enceintes et allaitantes.
Ces huiles essentielles contiennent un composé d’actif : Le cinéole encore appelé eucalyptol. C’est ce composé qui est utilisé dans la préparation de nombreux médicaments à vocation expectative comme des suppositoires, sirops et produits d’inhalation.

Le cinéole : Composé actif des huiles essentielles favorise l‘évacuation des microbes et des poussières vers l’extérieur. Le cinéole affaiblit le virus au fil des prises.
L’huile essentielle de teatree a également la propriété d’être anti infectieuse. Vous comprendrez assez facilement tout l’intérêt de combiner ensemble ces trois huiles essentielles pour avoir de meilleurs résultats.
L’huile essentielle d’Eucalyptus.

Si vous essayer d’enrayer un rhume alors que vous avez une sinusite ou une rhinite, l’huile d’eucalyptus fera son effet sur la maladie !

Inhalation sèche d’huile essentielle

Il s’agit tout simplement de respirer quelques gouttes d’huile essentielle de teatree, de ravintsara ou d’eucalyptus radié posées sur un mouchoir ou un linge propre, quatre à cinq fois par jour.
En soin et prévention des lavages de nez
Il faut garder votre paroi nasale saine, avec un lota par ex, c’est un excipient originaire d’Asie, comme un petit arrosoir à remplir d’eau tiède additionné de 9 g de sel par litre.
Tête inclinée l’eau passe naturellement d’une narine à l’autre sans passer par la gorge.
Dans les endroits publics respirez des huiles essentielles
On peut se protéger en respirant des huiles essentielles non irritantes par ex appliquées sur un mouchoir (olfactothérapie) vous pouvez y mettre quelques gouttes de d’huile essentielle de lavande, romarin ou eucalyptus, ATTENTION VOUS RESPIREZ MAIS vous n’ingérez pas !
Si malade, éternuez sur un mouchoir
Ou au creux du coude, et utilisez un spray au sel marin isotonique plusieurs fois par jours pour nettoyer les fosses nasales.

Assainissez votre maison

Tous les jours même en hiver, aérez votre maison, pour évacuer l’air vicié ( microbes, composants volatiles, organiques, poussières) également l’humidité ( lessives, douches, respiration)
Ouvrez cinq minutes le matin ou le soir les fenêtres, suffit
Pour assainir en profondeur avec les HE la maison
Les huiles essentielles de Lavande, Ravintsara, Thym, Cèdre, Eucalyptus en diffusion dans l’air ambiant.
Investissez pour cela dans un diffuseur électrique de qualité.

Evitez la contagion

Nettoyez certains des objets de votre quotidien, que l’on balade partout ou que l’on partage( claviers, chassettes d’eau, verres, etc)
En période d’épidémie rajoutez 10 gouttes de d’HE de Citronnier dans un liquide vaisselle sans parfum, ou 10 gouttes d’HE de Menthe poivrée dans un produit ménager.
Lavez souvent vos torchons et les serviettes de toilette, les plaids et coussins de canapé.

*Sophrologue et Hypnothérapeute, en formation en Naturopathie, Fériel Berraies sera en Tunisie le 23 février au 5 mars et animera ses ateliers Sophrologie et Entreprise sous contrat avec l’IIFE au Four Season Hotel le 7 et 8 mars 2019
Prix UFA 2015 à Bruxelles
Site: www.feriel-berraies-thérapeute.com
Pour lui écrire: fbsophro@gmail.com