Le Collège Séjoumi vient de célébrer un projet pédagogique inédit. Il a été mis en place par l’Association Kon Sadiki, soutenue par l’Association Internationale des Maires Francophones, représentée par son Secrétaire Permanent, Pierre BAILLET.
Il est à signaler que l’Association Kon Sadiki fondée en 2017, est constitué de bénévoles qui œuvrent à améliorer les conditions de vie scolaire d’enfants défavorisés où les actions sociales sont soutenues par le Ministère de l’Education et des bailleurs de fonds internationaux.

Le projet éducatif du Collège Séjoumi est en plus grande partie soutenue financièrement par l’Association Internationale des Maires Francophones. Un réseau mondial d’élus locaux francophones qui base ses valeurs et ses objectifs sur l’Homme, placé au cœur du projet urbain. Il combine réflexions et actions de terrain qui donnent la priorité à l’innovation et à l’expertise locale.
Déjà en place depuis quelques mois, le projet pédagogique du Collège Séjoumi (le choix de ce collège a été fait par le Ministère de l’Education en harmonie avec l’AIMF qui préférait intervenir sur une zone défavorisée), a pour ambition d’améliorer la vie d’élèves du Collège en leur offrant des ouvertures vers des activités inédites, enrichissantes et porteuses d’espoir pour leurs vies d’adultes.
D’abord la création de clubs dédiés au journalisme, à la lecture, au dessin et à la citoyenneté permet à de jeunes élèves, membres de ces clubs, de se familiariser avec des domaines qui les passionnent, mais auxquels ils n’avaient aucun accès.

Dans le Club Lecture, une bibliothèque ornent richement l’espace et où de nombreux ouvrages ( arabe, français et anglais), objets de divers dons, est ouverte aux élèves. Chaque vendredi, un professeur d’arabe anime durant deux heures, des séances de lecture de textes arabes sont organisées, suivies par des échanges sur ces textes.
Dans le Club Dessin, la professeure de dessin enseigne aux membres des cours de peinture. L’exposition, organisée dans le cadre de l’événement, a permis de constater la valeur picturale des travaux de ces jeunes élèves, passionnés par la peinture.

Dans le Club Journalisme, animé par un journaliste professionnel, les élèves se frottent aux rudiments du journalisme en apprenant la rédaction. D’ailleurs, les articles écrits par ces élèves et corrigés par leur animateur, sont compilés dans le premier journal du Collège, distribué lors de l’événement.
Dans le Club Citoyenneté, le professeur d’éducation civique enseigne le civisme et les bases de la citoyenneté selon les programmes du Ministère de l’Education. Une psychologue, membre de l’Association, leur inculque quant à elle, les bases du comportement avec les autres.

Le Croissant Rouge n’est pas oublié en assurant les formations aux premiers secours pour les élèves et les gestes de base qui peuvent sauver une vie.

A part ces clubs culturels, une radio, sous l’égide d’un journaliste professionnel, a été ouverte au sein du collège pour apprendre aux enfants intéressés les rudiments de la profession : comment mener une interview, comment faire un reportage, comment parler au micro… Les premiers programmes de cette radio, tous composés par les élèves, seront on air très bientôt.

Enfin, des excursions, organisées par Kon Sadiki, rythmeront désormais la vie scolaire des enfants du Collège pour leur faire connaître différents univers, inconnus pour eux.

Ainsi, Dar Anouar et IFM (avec une participation des élèves à une émission radio) ont fait l’objet de visites approfondies. En décembre, c’est Zaghouan qui avait été choisi pour l’excursion de fin d’année.
Avant Ramadan, Dougga et Testour seront les prochaines excursions promises aux élèves…
Hormis ce projet pédagogique, l’Association Kon Sadiki avait attribué, en début d’année scolaire, un ensemble de dons (fournitures, tabliers, livres…) aux élèves du Collège Séjoumi.

« Je suis très heureuse que ce projet pédagogique, sur lequel nous travaillons depuis plus d’une année, ait pris son envol. La joie des élèves est notre plus belle récompense, à l’école ou lors de nos excursions. Je remercie infiniment Pierre BAILLET et l’AIMF pour leur soutien constant et leur générosité. Merci à tous les membres de notre Association, au Ministère de l’Education et à Ali ELMENSI, Directeur du Collège, qui nous reçoit toujours si bien. » avait confié la Présidente de l’Association Kon Sadiki.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.