Actrice, chanteuse, sportive ou journaliste… Nul besoin d’être un mannequin professionnel pour fouler les podiums de la Média Fashion Show organisé par l’amicale du personnel de la Radio tunisienne et présidée par la princesse de la communication Insaf Khereddine.

L’événement a frappé un grand coup en exposant sur tapis rouge des voiture de collection pimpantes de toute beauté telles la Citroën Traction 11BL, 11 Légère de l’année 1935 et la Mustang 1968. La beauté était double avec les nombreuses célébrités nationales.

En effet des célébrités ont joué les modèles le temps d’un défilé accompagnés de leurs familles.
Les débuts d’une nouvelle carrière ? Si rien n’est moins sûr, cet événement aura donné l’occasion de revenir sur les célébrités qui ont foulé le podium de Média Fashion Show.

Tapis rouge et voitures de collection jusqu’au chemin fleuri du spectacle qui a fusionné dans l’art dans tous ses états. L’art de la beauté du corps, le chant et la danse ont enveloppé l’espace en rythmant le passage de nombreuses stars devant un public admiratif.


Les différents créateurs tous tunisiens ont habillés les belles artistes qui ont délaissé leurs quotidien pour fouler le podium et briller de mille éclats.


Beya Zardi, Sonia Dahmani, Hanen Chograni, Ismahan Chaari, Samia Rhaiem, Kaouther Belhaj, Hend Chaouch, Nédra Lamloum avec son fils le charmant petit Hédi, Linda Rahali, Ahlem Dhifallah, Insaf Kbereddine accompagnée de ses deux sublimes filles, Héla Dhawati, Khaoula Slimani… ont confirmé leur admiration pour des produits et créations tunisiennes, telles que Hamadi Abid, Achraf Baccouch Achk, Miss Prestige… Best mountain, Mazzaro Milano, la maison de Joelle,سر العود،عشق، Voyage Culinaire, Marwa Masmoudi, Wali, Flamingos, Amore ,البلدي ،Infinix,Ahlem et Cheker.


Une véritable envie d’associer la mode et l’art bien réussie pour finir avec un duo dansant hors du commun.

La surprise de la soirée était en effet un duo Omar Biinza et Oumaima Aloui qui ont fait découvrir sublimement au public la Bachata. Un rythme dansant originaire de la République dominicaine. Un mélange de boléro avec d’autres influences musicales et styles tel le cha-cha-cha et le tango. Le Tableau de Batchata présenté s’intitulait « Immortal ». Une cloture en apothéose sous les bravos des présents.

Crédit photos : Hassen Farhat

Articles similaires