Nabila Hamza Vice présidente du maire de la Marsa vient d’être la cible d’une femme qui filmait à travers une vidéo la voiture de l’intéressée en insistant sur le non payement du droit de parking. Cette vidéo a été diffusée sur les réseaux sociaux qui en ont fait leurs choux gras. Connaissant Nabila Hamza pour son intégrité, nous l’avons contactée pour en savoir plus et qui confie :

« Cette femme que je connaissais pas, est connue à la Marsa pour ses esclandres et ses envies de faire le Buzz. En fait, comme nous élus municipaux sommes en attentes de macarons de stationnement et que nous avons préféré distribuer les macarons en notre possession en priorité aux habitants de la Marsa, j’ai tout simplement utilisé, et pour la première fois depuis que je suis au Conseil, ma carte de visite pour stationner dans la zone bleue, pour une quinzaine de minutes. C’était juste le temps d’acheter un sandwich, chose que font nombre d’élus municipaux, partout en Tunisie.

Cette femme qui était au café m’a sauté dessus pour faire une vidéo et la faire circuler, en disant que c’était un cas avéré de corruption et de passe-droit. Je ne suis même pas sure que cette femme connaisse la signification véritable du mot corruption, passe-droit etc.
Cette femme a oublié de mentionner, que les élus municipaux, vice-maitres compris ne touchent pas un rond et qu’ils paient de leur poche, leurs déplacements jour et nuit et leur communications téléphoniques pour régler les problèmes des citoyens tel que la municipalité de la Marsa a été en tête de la lutte contre les dépassements et le clientélisme.

Je pense pour ma part, que cette femme était en mission recommandée et qu’il s’agit-là d’un règlement de compte avec la municipalité de la Marsa et avec les listes indépendantes dont nous faisons partie. Un règlement de compte de bas étage.
Je n’ai pas voulu répondre et commenter directement la vidéo, car Slim Meherzi a préféré le faire lui même en tant que maire. Mais sincèrement je suis dégoûtée par les médias, les réseaux sociaux et la presse qui reprennent des vidéos de quatre sous pour faire le buzz et remplir leurs rubriques.»

N.A

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.