Madame OBO nous a contactés pour nous exprimer son désarroi et sa frustration devant une vérité détournée et exploitée par certains médias lors de la campagne du candidat Abdelkrim Zbidi le 9 septembre à Monastir. Elle affirme avoir été témoin de la scène où le chroniqueur Houssem Hamad avait déclaré avoir été brutalement agressé. Les individus incriminés portaient le badge de l’équipe de Zbidi et qui l’aurait empêché de filmer le meeting.
La dame citée plus haut était présente déclarant « Je suis une citoyenne tunisienne qui avait assisté au même meeting. Le lendemain en rentrant vers 17h en voiture, j’écoutais une radio privée et j’ai été estomaquée par tant de mensonges, de haine et de polémique sans aucun respect envers le candidat.

Abdelkrim Zbidi a bien dit la vérité rien que la vérité lorsqu’il affirma que ce soir là, il ya eu une bousculade vu la foule et qui a conduit à cette confusion.

Je suis passée après le discours derrière l’estrade où il y avait en effet une foule incroyable. J’ai été également bousculée comme Houcem Hamad. C’était l’hystérie générale et la sécurité dépassée. J ai même perdu mes mules.
De grâce arrêtez de rendre dramatique des faits courants devant un mouvement de foule et surtout d’accuser a tort.

J’espère faire entendre ma voix car je n’ai cessé d’appeler la radio en question mais en vain. Ma voix est restée jusqu’à ce jour sans réponse. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.