La « Chaire Sicile Vincenzo Consolo pour le dialogue de Cultures et de Civilisations » et le département d’Italien de la faculté des Lettres, des Arts et des Humanités de l’Université de la Manouba, ont été félicités par la prestigieuse université américaine Saint John’s University de New York pour être la première faculté au monde à prévoir l’enseignement de la langue et de la culture sicilienne et pour promouvoir le dialogue entre la rive nord et sud de la Méditerranée.

La « Chaire Sicile V. Consolo pour le dialogue de Cultures et de Civilisations », a été voulue et créée en février 2016 par Alfonso Campisi, professeur des universités en philologie romane et italienne à la faculté des Lettres de l’Université de la Manouba, président de la Chaire. La vice-présidente Rawdha Zaouchi Razgallah est également professeur émérite à l’Université de Carthage.

L’enseignement de la langue et de la culture sicilienne comme matière optionnelle est assez suivi par les étudiants en Master d’Italien. Ces derniers désirent approfondir l’étude de l’histoire de la Sicile, de sa langue, mais aussi de la Méditerranée.
Le choix de l’ouverture de la première Chaire de langue sicilienne en Tunisie, n’est pas anodin, vu que les rapports historiques, linguistiques, économiques et culturels entre ces deux régions du monde, sont ancestraux.
La Tunisie et la Sicile, ont en effet une histoire commune millénaire.

Alfonso Campisi, nous confie que cette Chaire Sicile a un rôle fondamental dans le dialogue interculturel et interlinguistique entre les deux rives qui partagent aussi le même espace géographique. La Tunisie est méditerranéenne tout comme la Sicile.
L’université américaine, a félicité ardemment et encore une fois Alfonso Campisi pour cette initiative et fait remarquer dans sa lettre, qu’après l’ouverture des cours de langue et de culture siciliennes en Tunisie, une autre université américaine de grand renom mondial telle l’Université de Pennsylvanie à Philadelphie, a, à son tour ouvert égaemnt l’enseignement dans cette spécialité.

La Saint John’s University a été fondée par les Pères victoriens en 1870, en réponse à une invitation du premier évêque de Brooklyn, John Loughlin. Cette université, était située dans le quartier de Brooklyn, près de Bedford-Stuyvesant. En 1960, elle a déménagé dans le quartier Queens à New York. La St. John’s University a également un campus à Staten Island, à Manhattan, mais aussi à Rome et dispose d’un centre d’enseignement supérieur à New York. Au printemps 2009, un campus a été ouvert en France.
N.A

Articles similaires