Lors d’une visite de travail au gouvernorat de Kairouan, René Trabelsi, Ministre du Tourisme et de l’Artisanat, a appelé à la nécessité de donner au tourisme culturel et religieux la place qu’il mérite.
En inaugurant la deuxième session du salon national de l’artisanat, organisée par l’Office National de l’Artisanat (ONA), qui se tient du 5 au 10 novembre 2019 à l’espace Saheb Ettabaa à Kairouan, le ministre a déclaré que les artisans seront encouragés à promouvoir leurs produits traditionnels en envisageant la création de pas moins de trois expositions majeures par an, tout en tenant compte de la foire nationale annuelle nationale de l’Artisanat.

Le ministre a félicité le peuple tunisien à l’occasion de la fête du Mouled, soulignant que Kairouan dispose d’un précieux patrimoine culturel représentant la civilisation arabe et musulmane. Il a précisé également la nécessité d’investir davantage pour attirer les touristes dans cette ville antique. Le gouvernorat de Kairouan devrait relever en plus, le défi pour recevoir un million de visiteurs pendant cette semaine.
René Trabelsi a aussi souligné l’importance d’améliorer l’infrastructure du secteur du tourisme dans la région en assurant la propreté des bassins des Aghlabides édifiés vers 860 – 862, qui étaient destinés à alimenter la ville en eau et ce, en vue d’attirer encore plus les touristes tout en promouvant la destination sur les marchés internationaux.

Il est à noter que pour soutenir l’activité des jeunes diplômés de l’enseignement supérieur et de la formation professionnelle, l’ONA continue, à travers cette manifestation, à mettre en valeur les créations des jeunes dans un espace libre afin de les aider à commercialiser leurs innovations et leurs produits tout en soutenant leurs expériences. Des tenues traditionnelles, des créations de bijoux, pâtisserie…sont également exposés au public.

Cet événement national contribue également à rapprocher les produits traditionnels et innovants des consommateurs et à les encourager à les acquérir en raison de leur volet esthétique et artistique.
Il est à rappeler que la ville se caractérise par son patrimoine et ses monuments religieux, notamment la Grande Mosquée de Kairouan, également appelée mosquée « Oqba Ibn Nafimosquée Oqba Ibn Nafaa » (Bâtie partir de 670, correspondant à l’an 50 de l’hégire).

L’exposition se poursuivra jusqu’au 10 novembre 2019 avec la participation de plus d’une centaine d’artisans de différentes disciplines et régions. Ces derniers ont présenté divers produits d’artisanats tels que les tapis, textiles, antiquités, pâtisserie, cuivre et verre soufflé.

La ville de Kairouan vivra toute la semaine une ambiance de fête avec une dizaine de spectacles artistiques et mystiques de revitalisation qui contribueront certainement à la promotion du patrimoine culturel et du tourisme de Kairouan.

Des efforts louables sont déployés par tous les intervenants de la région pour faire de cet événement un espace d’accueil d’un million de visiteurs.

De notre envoyée spéciale Samia Rebei

Articles similaires