Ils étaient nombreux à venir se soigner en Tunisie, le pays proche, frère et ami. Les mauritaniens cardiaques peuvent être fiers aujourd’hui d’avoir un établissement spécialisé en cardiologie bien propre à eux. Une fierté nationale.

Grâce aux efforts en effet, soutenus et à la persévérance des cardiologues et chirurgiens cardiovasculaires mauritaniens et à leur tête le professeur Ahmad Eba et le professeur Khaled Ould Boye, et aussi grâce aux programmes de coopération avec les équipes tunisiennes mais également marocaines et d’autres pays amis.

Le Dr Abdelfetah Abid et son épouse Fèkria Choyakh étaient parmi les premiers cardiologues à soigner et à se déplacer en Mauritanie pour venir en aide aux malades de tous les âges. Fraîchement arrivés de Nouakchott, les deux médecins sont fiers d’avoir visité le nouveau Centre national de cardiologie.

« Ce centre répond actuellement aux exigences cardiologiques des mauritaniens depuis le nouveau né jusqu’à l’âge adulte tant sur le plan diagnostique que thérapeutique médicale et chirurgicale. » avait confié le Dr Fekria Choyakh Abid.

Nadia Ayadi

Articles similaires