Le monde n’expose pas assez souvent les personnes qui ont vraiment du talent et du potentiel. Lors de ma première rencontre avec cette jeune femme, elle m’a semblé si timide et réservée mais qui avait quelque part ce besoin de pouvoir communiquer son incroyable talent et sortir des choses de son être par un moyen qui lui correspond! Ce moyen, elle l’a trouvé, il sommeillait en elle depuis si longtemps et qui éclate actuellement au grand jour.

Elle, c’est Zeyneb Gana, une styliste modéliste qui a fait de la mode son essence. Une passion qu’elle entretient depuis des années et qu’elle a mise au service des femmes les plus exigeantes.

La mode, elle la côtoie depuis la fin de ses études classiques. Ses premières marques, elle les prend chez Esmod Paris et ensuite au sein des plus grandes maisons de mode à Paris, telles Christian Lacroix, ou encore Yves Saint Laurent Rive Gauche. Elle a étudié les matières naturelles et apprend tous les secrets du domaine à partir de l’achat du fil brut jusqu’à la finition scrupuleuse des différents vêtements.

Après ses multiples voyages dans le monde entier où elle a pu se faire une idée très précise de la mode, la styliste en devenir décide de retourner dans son pays, la Tunisie. Sur la route de son retour, Zeyneb Gana sait pertinemment ce qu’elle compte apporter aux femmes élégantes de son pays.

Elle est sollicitée par une société de grand nom dans le domaine en Tunisie pour être directrice de création.
Elle saisit l’opportunité d’autant plus que ses enfants étaient encore en bas âge et lui éviterait de se consacrer entièrement dans sa propre société dans l’immédiat.

Le projet tant rêvée est mis en parenthèse pour commencer avec passion son métier de création artistique « Une merveilleuse aventure qui a duré des années jusqu’au moment où les produits de la société de textile où elle travaillait n’étaient plus crées en Tunisie mais importés finis. C’est alors que je ne me sentais plus dans mon élément et l’idée d’avoir ma propre marque a rejaillit de plus belle. » confie Zeyneb Gana.

Débute alors une nouvelle aventure où se mêlera luxe, élégance, raffinement et surtout la valorisation d’un potentiel artistique épuré adapté à la morphologie de la femme tunisienne. Pas de synthétique et les matières nobles, seront légions. Tout est en place et il ne reste que donner un nom à la marque. De la haute couture qui n’aura rien à envier aux plus grands noms de la mode internationale.

Ce sera la fille aînée de Zeineb Gana, diplômée en marketing, qui mettra un nom sur la marque. Un nom à cent pour cent tunisien qui aura une résonance internationale. « ANEEKA » qui veut dire élégante en arabe bien évidemment.

En effet, si la marque est aujourd’hui une référence de la mode tunisienne, c’est bien parce que la fondatrice sait si bien allier talent et responsabilité. Très regardante de la matière première et surtout d’une rigueur incroyable sur la finition. « Un vêtement signé « Aneeka » doit pouvoir se porter aussi bien à l’endroit qu’à l’envers… » affirme fièrement notre styliste modéliste. Ses matières de prédilections sont surtout la soie, la laine, le coton, la guipure, la dentelle….

Un rêve réalisé qui a fait déjà sa route sur le chemin de l’excellence. Plusieurs personnages publics sont émerveillés devant toutes ces fabuleuses créations, qu’elles ne demandent plus qu’à être habillées « Aneeka ».
Zeyneb Gana est une femme de défis, d’ambition et son doux rêve ne sera complet que le jour où « marque sera exportée et pourra habiller oui pourquoi pas les grands de ce monde. Mes différentes rencontre artistiques et du monde la mode hors frontière ont renforcé mon carnet d’adresse. J’ai gardé d’excellents contacts avec eux et c’est ce qui me permettra d’arriver au somment de mes désirs » confie encore notre modéliste styliste nationale.

Son imagination est débordante, ses sources d’inspirations multiples, et aime le contact avec la matière noble qu’elle sélectionne, découpe désormais, couds, pour produire un vêtement unique. « Chaque pièce existe en un seul exemplaire. « Je souhaite que mes créations deviennent des pièces fortes, que l’on garde jalousement. »
Car oui, Zeyneb a vu les choses en grand et elle propose toujours au public de découvrir sa marque à chaque collection.

Zeyneb Gana suit ses envies avec pour fil conducteur l’amour sous toutes ses coutures et formes… pour en tirer le meilleur.
Un détour en vaut vraiment la peine du côté de sa marque « Aneeka » sur Facebook : Aneeka Couture et Instagram : @aneeka_collection

Nadia Ayadi

Articles similaires