« Un ordinateur en sécurité est un ordinateur éteint » . Cette rassurante affirmation de Bill Gates. Tunisie Télécom va dans cet esprit lors de la troisième édition de “TT Security Day” qui vient d’être organisée par notre opérateur national devant un parterre important d’invités, d’experts en cyber-sécurité et de journalistes. Plusieurs panels et discussions ont été tenus autour du thème « Cybersécurité et confiance numérique, clés de la transformation digitale ».

La présence du ministre des Technologies de l’Information et de l’Economie Numérique, Anouar Maârouf et du PDG de Tunisie Telecom, Mohamed Fadhel Kraiem a été également remarquée et remarquable.
Le Ministre des Technologies de la Communication et de l’Economie Numérique a exprimé l‘adhésion totale du gouvernement tunisien à la diffusion de la culture numérique, à travers la communication sur un pilier important dans la stratégie nationale qu’est la cyber sécurité, la sensibilisation aux défis et aux niveaux d’exposition aux risques cybernétiques. Il a souligné l’importance et de la criticité de ce sujet dans le développement de l’économie numérique avec toutes les retombées positives d’ordre socioéconomique sur le pays et le challenge de réussir son intégration dans les changements fondamentaux qui s’opèrent dans l’écosystème du numérique.

Le Ministre a également ajouté que la révolution numérique a bouleversé les modèles sociétaux et a permis de transformer les pratiques d’ordres économique, social, culturel et même la gouvernance des Etats. Les changements ont notamment touché la gestion de l’information financière, commerciale, administrative, ce qui a imposé la protection des aspects privés comme levier de confiance numérique.

Il a précisé que la pierre angulaire de cette révolution numérique est sans équivoque l’importance qu’accordent les Etats, les acteurs économiques et les individus, à la sécurité de l’information notamment la protection des données, la sécurisation des transactions, et la fiabilité des données produites.

Il a évoqué également l’importance majeure accordée par le Ministère des Technologies de la Communication et de l’Economie Numérique à la sécurité de l’information, qui s’est manifestée par la révision et l’adaptation du cadre légal et institutionnel en rapport avec le développement du secteur du numérique, l’élaboration et la publication de la stratégie nationale de sécurité cybernétique qui vise, à rétablir la confiance en l’économie nationale à l’échelle internationale et attirer de nouveaux investissements étrangers.

En plus de l’élaboration du Code du numérique, pour remplacer le Code des télécommunications de 2001. Un code, qui a été approuvé par le Conseil de ministres, prévoit entre-autres l’amélioration de la gouvernance et l’organisation de la cyber sécurité.

Une importance caractérisée aussi par les lois sur la cybercriminalité, sur la protection des données à caractère personnel et sur la protection des transactions financières ;
Le PDG de Tunisie Telecom, Mohamed Fadhel Kraiem a fait savoir quant à lui, que « TT Security Day’3 » était la troisième édition de la journée sécurité de Tunisie. Une tradition annuelle au sein de Tunisie Telecom, et ce, afin de renforcer la sensibilisation sur l’importance de la sécurité d’une façon générale et de la sécurité de l’information d’une façon particulière.

Il a confirmé qu’il s’agissait d’une occasion de rencontre et de partage à travers des présentations riches et des panels diversifiés autour de la sécurité, ses dernières tendances technologiques, ses défis, les niveaux d’exposition aux cyber risques… « Tunisie Telecom, dans un contexte économique caractérisé par la numérisation et les transformations digitales, a défini, validé et communiqué sa politique de sécurité de l’information, et a mis en application sa stratégie de sensibilisation en la matière par le contact rapproché, la formation et l’information de tous ses cadres et ses employés sur les risques de sécurité, et l’attitude responsable à adopter face à ces risques.».

Une politique de sécurité, conforme à la norme ISO 27002 version 2013, dicte l’ensemble des règles et mesures à appliquer dans les différents domaines impliqués dans la sécurité de l’information, qui sont détaillées dans 15 chartes et politiques spécifiques.
« En concrétisation de notre stratégie, Tunisie Telecom a mis en œuvre un plan de qualification de ses infrastructures et ses services numériques qui a été couronné en première étape par la certification de la Datacenter Carthage en ISO 27001/2013 en 2016, certificat renouvelé en 2019. »
A noter qu’en marge de cette rencontre, Tunisie Telecom a lancé la grande compétition «Capture The Flag» sur la
cyber-sécurité, en partenariat avec Keystone. Même si « jouer la sécurité est le choix le plus risqué que l’on puisse faire. »
S.R

Articles similaires