Ce sera sans doute une première universitaire en France où une flopée d’intellectuels, philosophes, chercheurs, historiens, auteurs, universitaires se retrouveront dans un séminaire exceptionnel pour « Ecrire les modernités arabes ».

Parmi les thèmes les plus cruciaux, nous avons relevé les « Appréciations de l’islamisme dans le champ universitaire français », « La notion de modernité dans le champ arabe contemporain », « L’invention de la modernité en islam », « Femmes héritières de l’immigration : désaffiliation ou radicalisation ? », « La représentation de la violence physique dans le roman arabe contemporain », « Spiritualités et engagements dans la Cité. Dialogue entre un musulman critique, un agnostique anarchiste, un catholique libertaire et une romancière », Florence Bergeaud- Blackler, chargée de recherche au CNRS à l’Institut de recherches et d’études sur le monde arabe et musulman, présentera le livre « Le marché halal ou l’invention d’une tradition »

« La maîtrise de la concupiscence : Mariage, célibat et continence sexuelle en Islam, des origines au Xe /XVIe siècle » sera présenté par Mohammed-Hocine Benkheira, directeur d’études à l’École Pratique des Hautes Études.
« La reconstruction de la pensée religieuse en Islam », « Le Coran des historiens », une conférence de de Mohammad Ali Amir-Moezzi, directeur d’études à l’EPHE, spécialiste de l’histoire de la pensée religieuse et philosophique en islam. Il présentera l’ouvrage de 3000 pages qu’il a co-dirigé récemment et qui constitue un événement mondial.

Sonia Mbarek, docteur en sciences politiques, maître-assistante à l’Université de Tunis et chercheure associée à l’IRMC, est également spécialisée en droits de l’homme, droits d’auteur, politiques publiques de la culture et sociologie des relations internationales. Elle a été Invitée par le CMW auprès du Collegium de Lyon, pour participer à ce méga séminaire. Sa communication aura pour thème « Des usages et réceptions de la théorie du choc des civilisations de S. Huntington ». Il est à noter que notre artiste qui ressemble à ce bon pain car elle est vraiment complète, est en train de finaliser un ouvrage consacré à cette théorie, sur son impact sur les relations occident et monde arabe.

Nadia Ayadi

Articles similaires