Il aimait la vie et était toujours disponible pour servir autrui. C’était un homme de savoir, de culture et l’art en majuscule était sa passion. Et ce n’était pas pour rien qu’il occupait le poste de directeur de production dans le monde du cinéma et de la photo. De différentes et nombreuses œuvres artistiques nationales et internationales ont été marquées par sa signature. Il avait encore plusieurs autres projets dans sa tête malgré la fatigue et le don de soi pour l’art, mais la mort traîtresse a sonné son heure.

Il est parti en quittant à jamais ceux qui l’aiment en ce un triste jeudi du mois de février laissant un grand vide chez les siens et dans le monde de la culture. Dimanche 15 mars 2020 coïncidera déjà le 40ème jour de la disparition de Mahmoud Ben Dhaifallah, paix éternelle à son âme pure.

Nadia Ayadi

Articles similaires