Face à la pandémie de coronavirus et face aux manques flagrants dans les hôpitaux, le personnel soignant est en première ligne devant le virus. Le manque de masques se fait sentir en ne faisant qu’aggraver la situation avec un Etat qui n’arriver plus à contrôler la situation. Myriam Rouissi Riza, propriétaire de la marque Miss Anais fille de Raoudha Riza fondatrice de la marque Anais, a toujours eu cette éducation citoyenne lorsque le besoin se fait sentir dans son pays.

Le contexte actuel dramatique du Covid-19 n’a pas laissé indifférente la jeune femme. Elle met tout de suite son atelier au service de l’appel des hôpitaux pour confectionner des masques répondant aux critères de filtration. Ces derniers seront distribués bénévolement aux hôpitaux. Myriam confie fièrement que ces masques sont effectivement « des produits réalisés selon les normes sanitaires avec deux couches coton et une couche molleton superposée pour ses propriétés filtrantes.

Les tissus ont été fournis par Fashion Sourcing et les élastiques par Rayhane Mercerie en ligne. A la question de savoir si les citoyens ordinaires peuvent en avoir, la jeune femme affirme que pour « l’instant l’urgence est de pouvoir fournir les hôpitaux et le personnel de santé. Nous sommes par contre en train de nous organiser pour pouvoir avoir un stock et en fournir à plus grande échelle post confinement.

Articles similaires