Je vous écris pour vous exprimer mon incompréhension et ma colére, suite à une panne électrique ayant eu lieu dans ma ferme sise à Bir Dressen, gouvernorat de Nabeul.

La panne s’étant déclarée en ce 1er Juillet vers 8h30 du matin. Persuadé que celle-ci était en intra-muros je fis appel à mon électricien qui conclut à une panne Steg. Un cable s’était rompu en dehors de mon exploitation.
Ma colére n’est pas tant pour la panne que pour la maltraitance à moi infligée par le personnel dont vous avez la charge : jugez en par vous même. Après le départ de l’électricien que j’ai diligenté, ma galère commença :
Tous Les numéros de tel possibles et imaginables ont été sollicités :
— 72 292 830 une multitude de fois sans réponse.
— 72 292 888 aprés une multitude de fois sans réponse, une dame me répondit, prit Mon no de tel et me promit de me rappeler … lettre morte.
— 71 758 855 une multitude de fois sans réponse.
— 71 239 222 une multitude de fois sans réponse.
— 80 100 444 une multitude de fois sans réponse.
Tous les no tel pouvant toucher la steg, lignes directes, lignes fournies par les renseignements, no verts, no du siége, tout est passé …. en vain. À plus de 3 reprises, j’ai dû suivre le répondeur laissant mes coordonnées, les références du contrat et le motif de l’appel.

Vers midi le 72 292 830 prit enfin ma réclamation et promit d’être sur place dans 45 mn.
Ils furent sur place vers 19 h, les agents prétextèrent une panne de voiture qui a duré …. 7h.
Ils mirent moins de 10 minutes à rétablir le courant.

J’ai sur mon appareil téléphonique la traçabilité de tous les détails des appels étayant mes dires.
Monsieur le président directeur général, je comprends que l’établissement que vous dirigez est confronté à la diversité, aux difficultés des pannes de saison mais il y a un minimum de respect à l’égard de vos abonnés.
Le coût excessif de l’électricité dans notre pays devrait être une raison suffisante pour que les abonnés soient satisfaits des prestations que vous proposez.

À quoi serviraient ces no de téléphone si ceux-ci ne répondent pas? À quoi servirait votre armada d’employés s’ils ne seraient pas à l’écoute de la clientèle qui est votre « raison d’être » ?
À quoi serviraient vos voitures si elles tombent régulièrement en panne devenant véhicules-poubelles (de l’avis même du personnel), ne répondant pas au besoin de vos abonnés?
Pourquoi tant de nonchalance, de relâchement, de laisser-aller, de dédain de votre clientèle dans un monde bougeant sans cesse ?
Je croyais pourtant, que l’agriculture est une priorité pour le pays.
Pendant sa gouvernance, Si Mokhtar Laatiri que Dieu ait son âme, avait donné un coup de neuf à la Steg en mécanisant et modernisant ses services, il doit se retourner dans sa tombe!

L’abonné Tahar Snoussi

Articles similaires