POUR LIRE NOTRE MAGAZINE EN PDF CLIQUER ICI

Sfax : du nouveau dans l’Affaire des certificats médicaux falsifiés

Le juge d’instruction du premier bureau du tribunal de première instance de Sidi Bouzid a remis en liberté provisoire quatre personnes en attendant de parachever l’enquête dans l’affaire des certificats médicaux falsifiés tout en écrouant quatre autres suspects.

A ce sujet le procureur de la république et porte-parole du tribunal, Abdessatar Khelifi a précisé que « Les personnes remises en liberté sont le chef de service de la médecine légale au CHU Habib Bourguiba de Sfax, deux secrétaires d’avocats et un délégué alors que quatre autres « intermédiaires » dans ce trafic ont été arrêtés ».
Sept personnes impliquées dans cette affaire sont en fuite, dont un médecin de santé publique, et font l’objet de mandats d’arrêt.
Dix-neuf personnes au total sont impliquées dans cette affaire. Le ministère public avait ordonné l’ouverture d’une information judiciaire à l’encontre de ces personnes suspectées d’implication dans divers délits dont notamment des affaires d’escroquerie et de falsification de certificats médicaux.
L’enquête a été ouverte après le dépôt d’une plainte, la semaine dernière, par un citoyen de Sidi Bouzid objet d’une amende pour un accident de la route qu’il affirme n’avoir jamais commis, rappelle-t-on.